En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Procter & Gamble est désormais certifié ISO 50001

Publication: 13 avril

Partagez sur
 
Après Airbus Helicopters et le Groupe KME, TEEO confirme son expertise auprès des industriels...
 

5 mois après que Procter & Gamble lui a confié la mise en place de son Système de Management de l’Energie, le groupe américain vient d’obtenir la certification ISO 50001 qui booste la performance énergétique de son site de Blois (Loir-et-Cher).

L’usine de Blois, qui emploie près de 450 personnes, est l’un des plus importants centres de production de shampoings et après-shampoings de Procter & Gamble dans le monde et le principal fournisseur des marchés européens (Pantene, head&shoulders, Herbal Essences, Wella pro Series). Sa production est destinée pour plus de 95% à l’exportation.

En 2015, l’entreprise de cosmétiques et de produits d’entretien a confirmé sa politique volontariste de performance énergétique en faisant appel à TEEO, spécialiste du management énergétique, pour structurer et optimiser sa démarche de management de l’énergie, avec à la clé une certification ISO 50001.

« La méthodologie et les outils de TEEO ont permis à l’entreprise d’intégrer facilement une démarche d’amélioration continue sur l’énergie, de manière optimisée, avec des résultats visibles rapidement », précise Arnaud Gheysens, Directeur de TEEO. « L’exploitation des données et la planification des actions ont permis à l’usine d’avoir une vision claire sur l’enjeu de ses potentiels d’économies et, surtout, sur la manière de les mettre en œuvre ».

L’analyse de la consommation de gaz a conduit à l’isolation de 550 points singuliers sur le réseau vapeur, permettant d’escompter une réduction de 4% à 6% de la consommation sur un an. L’amélioration se focalise également sur l’analyse du talon énergétique, soit les consommations hors périodes de travail (nuit et week-end), grâce à l’exploitation des données de comptage. Ce talon représente environ 40 % de la consommation électrique du site. L’usine a d’ailleurs décidé de systématiser l’installation de compteurs divisionnaires lors de nouvelles installations ou de modifications significatives.

D’autres processus d’amélioration continue ont été enclenchés, notamment par l’information délivrée aux gros consommateurs d’énergie du site, et par l’implication du personnel et des sous-traitants. Les lampes extérieures des 50 quais de chargement ont été remplacées et optimisées, les achats d’électricité sont désormais 100% d’origine « Energie renouvelable », les bâtiments sont équipés d’éclairages intelligents basses consommations et la priorité est donnée aux énergies alternatives et renouvelables. L’entreprise a ainsi remplacé ses 3 véhicules de société Diesel par un véhicule électrique et deux hybrides.

Eligible à la loi Ddadue, qui impose de réaliser un audit énergétique ou d’obtenir une certification ISO 50001, P&G a privilégié la mise en place d’un système de management de l’énergie, seule démarche capable de vraiment améliorer la compétitivité du site.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: