En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Techniques

63,7 M€ investis pour l’eau au 1er trimestre 2016

Publication: 11 avril

Partagez sur
 
Dans les bassins Rhône Méditerranée et Corse...
 

1. Pour préserver la ressource en eau et lutter contre les fuites

La Régie Eau d’Azur (06) réhabilite le tunnel de la Roquette afin d’économiser environ 700 000 m3 d’eau par an et d’améliorer le rendement du canal de la Vésubie qui fournit l’eau distribuée entre Nice et Monaco. L’aide de l’agence est de 3,4 M€. La Métropole Aix Marseille Provence (13) installe des vannes de régulations sur la branche mère du canal de Marseille qui achemine les eaux du bassin de la Durance jusqu’aux communes des Bouches du Rhône. Ces vannes permettront de réguler les débits d’eau en fonction de la demande et de faire une économie d’eau estimée à 3 millions de m3 par an. L’agence de l’eau apporte une aide de 1,1 M€.

Le Syndicat Intercommunal des Eaux du Brachet (38) renouvelle ses canalisations d’eau potable les plus fuyardes afin d’augmenter la performance du rendement de 70 à 80% et de réaliser une économie d’eau estimée à 90 000 m3/an. Une aide de 3,1 M€ est allouée par l’agence de l’eau. Le Syndicat de Distribution des eaux de Grand’Combienne (30) réalise une troisième tranche de travaux sur son réseau d’eau potable, ce qui permettra une économie d’eau d’environ 120 000 m3/an actuellement prélevés dans la nappe alluviale des Gardons, déficitaire en eau. L’agence apporte une aide de 1,1 M€. Bas Rhône Languedoc (30) poursuit la réalisation d’Aquadomitia qui va prolonger le canal Philippe Lamour de Mauguio à la région narbonnaise. Sur la partie centrale (tranche 2), le maillon Biterrois et Nord Gardiole, les travaux consistent à installer 16,5 km de canalisations enterrées de gros diamètre, une station de pompage à Bassan ainsi que des appareillages. La tranche 3 démarre avec des études de conception du tracé et des ouvrages. Ce projet permettra a minima de substituer 2, 5 millions m3 de prélèvements de BRL à Portiragnes dans le canal du midi. L’agence de l’eau apporte une aide de 5,2 M€ pour les travaux de la tranche 2 et les études de la tranche 3.

2. Pour réduire les rejets de pollution domestique et industrielle

La Métropole Aix Marseille (13) améliore le fonctionnement du système d’assainissement de Marseille et met en place un centre de pilotage automatique appelé « Ph@re ». En toutes circonstances et en cas d’orage notamment, il sera capable d’organiser automatiquement le stockage et le traitement des eaux usées afin de réduire les déversements de pollution au milieu naturel et d’éviter la fermeture des plages.

L’agence de l’eau attribue une aide de 817 K€. La Commune de Saint Laurent du Cros (05), située sur le bassin versant du Drac-amont, crée une station d’épuration de type lits plantés de roseaux, un réseau de transfert et de collecte et un réseau d’eau pluvial. Il réhabilite également 2 km du réseau d’eau potable qui est vétuste. L’aide apportée à la commune de Saint Laurent du Cros est de 1,2 M€. Electricité de France remplace des tubes en laiton des condenseurs qui assurent le refroidissement des quatre réacteurs par des tubes en inox à la centrale nucléaire de Cruas (07). L’usure normale des tubes en laiton émet 11,3 tonnes de cuivre et 5,4 tonnes de zinc par an, le plus important flux du bassin. Anticiper leur remplacement par de l’inox permettra d’éviter dix années d’émission. L’agence attribue une aide de 2,7 M€. Le Syndicat Intercommunal de Collecte et d’Elimination des Déchets de la Bresse du Nord (71) réhabilite les dispositifs d’assainissement non collectifs de 600 habitations individuelles. L’agence apporte une aide de 1,9 M€.

La Communauté d’Agglomération du Bassin de Thau (34) installe un bassin de stockage des eaux de pluie à Marseillan Ville afin de protéger la qualité des eaux de la lagune de Thau, l’activité conchylicole et la baignade. L’aide de l’agence est de 1,6 M€. La commune d’Etalans (25) construit une nouvelle station d’épuration qui permettra de réduire fortement les rejets d’eaux usées à la Loue. L’agence de l’eau apporte une aide de 1,1 M€.

3. Pour préserver et restaurer les milieux aquatiques

Le Syndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l’Isère (38) va araser des bancs de graviers en rive gauche de l’Isère afin d’améliorer le transit sédimentaire et de récréer des milieux plus favorables à la biodiversité. Il acquiert également 100 hectares de zones humides pour protéger et valoriser les forêts alluviales du Grésivaudan. L’agence de l’eau apporte une aide totale de 1,6 M€ pour ces 2 projets

Le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues (84) va restaurer la libre circulation des poissons au niveau du seuil de la Croupière sur la commune de Thor. Pour installer une passe à poissons et réparer l’ouvrage très dégradé, l’agence de l’eau apporte une aide de 658 K€. Le Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté (39) va préserver et restaurer le fonctionnement hydrologique de 60 tourbières des départements du Doubs et du Jura dans le cadre d’un programme LIFE. L’aide de l’agence est de 605 K€.

Le Syndicat Intercommunal d’Assainissement des Terres de l’Etang de l’Or (34) va restaurer 10 km de cours d’eau sur la Viredonne et le Dardaillon afin qu’ils retrouvent un fonctionnement plus naturel. L’agence de l’eau apporte une aide de 1,9 M€. La Société Hydroélectrique de Puichéric (11), propriétaire de la centrale électrique située sur l’Aude, va aménager son barrage pour permettre le passage des espèces migratrices telles que l’anguille ou l’alose, et ainsi rétablir la continuité écologique sur 20 km de cours d’eau. L’aide de l’agence est de 825 K€.

L’entreprise GLM (01) aménage deux seuils en amont de la cascade de Glandieu et de la microcentrale Raffi Guicherd pour assurer la circulation de la truite fario sur le Gland, affluent du Rhône au niveau de Brégnier Cordon. L’agence de l’eau apporte une aide de 171 K€.

4. Pour améliorer l’alimentation en eau potable

La Communauté d’Agglomération des Portes de l’Isère (38) sécurise l’alimentation en eau potable des communes de Meyrié et de Bourgoin. Elle abandonne un captage contaminé par des pesticides et réalise une interconnexion en eau potable à partir de la ressource du Vernay située sur la commune de Nivolas Vermelle. L’agence de l’eau apporte une aide de 472 K€.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: