En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Suivi de la température sans contact dans les zones dangereuses

Publication: 11 mars

Partagez sur
 
Des capteurs MI3 éprouvés, désormais dotés de la certification Ex iIllustration...
 

Le système MI3 réduit le coût par point de mesure : deux capteurs MI3 de sécurité intrinsèque peuvent être utilisés avec une seule alimentation et un boîtier de communication, installé à 15 m de distance.

Les modèles de la gamme de capteurs infrarouges MI3 polyvalents de Fluke Process Instruments sont désormais également disponibles en version de sécurité intrinsèque, pouvant être utilisée dans les environnements dangereux. Les capteurs miniatures intelligents sont certifiés ATEX et IECEx pour les utilisations en zones 1 et 2 (gaz) et 21 et 22 (poussière). Le fabricant propose un pack de sécurité intrinsèque complet comprenant le capteur, un boîtier de communication et une alimentation Ex. Les trois composants bénéficient d’une protection IP 65 et peuvent tous être remplacés à chaud, sans recalibrage du système. Une alimentation suffit pour deux têtes de détection MI3 de sécurité intégrée. Les câbles de capteur peuvent mesurer jusqu’à 30 m au total, offrant ainsi une grande flexibilité de configuration d’environnements de suivi sûrs.

Logé dans un boîtier en acier inoxydable à électronique intégrée, le robuste pyromètre MI3 est actuellement le capteur de température infrarouge numérique autonome à installation fixe le plus petit du marché. La gamme MI3 comprend des pyromètres pour différentes plages de longueurs d’onde et applications, notamment les modèles 1M et 2M à courtes longueurs d’onde, qui offrent une excellente résolution de 100:1 et un temps de réponse de 10 ms et permettent d’effectuer un suivi des températures jusqu’à 1 800 °C.. La certification Ex i est indiquée sur chaque tête de détection MI3 de sécurité intrinsèque. Concernant le modèle MI3100, c’est également le cas de la fonction de visée laser, qui facilite le positionnement et la visée. Les capteurs MI3 affichent d’excellentes caractéristiques CEM et peuvent être utilisés à des températures ambiantes pouvant atteindre +180 °C. Les boîtiers de communication sont disponibles avec des interfaces RS-485, Modbus, Profibus, Ethernet et Profinet IO et quatre sorties analogiques à isolation galvanique. Grâce à la détection automatique des têtes et aux communications numériques entre le capteur et le boîtier, ces équipements sont véritablement « plug and play ».

Grâce aux certifications ATEX et IECEx, la gamme MI3 peut désormais être employée dans de nombreux domaines supplémentaires, notamment les procédés de l’industrie de l’acier en atmosphère d’hydrogène comme la galvanisation, l’attrempage, le placage et le dépôt, la réduction par hydrogène dans l’industrie solaire, les applications pétrochimiques comme la récupération de l’anhydride sulfureux et la surveillance des chaudières, réacteurs, tuyaux et torches, la fabrication et le stockage de différents produits chimiques et agricoles comme le vinyle, les engrais, l’amidon, les alcools et la farine, la détection des incendies, le suivi des équipements et convoyeurs miniers, la destruction des déchets dangereux et le traitement des eaux d’égout.

http://www.flukeprocessinstruments.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: