En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Recépieux sélectionné dans le cadre de la construction du Viaduc de Vufflens La Ville en Suisse

Publication: 14 mars

Partagez sur
 
Dans le cadre de la construction du Viaduc de Vufflens La Ville près de Lausanne en Suisse, le Canton de Vaud vient de sélectionner la technologie du pré-recépage des fondations profondes RECEPIEUX...
 

Sur un chantier précédent opéré par une entreprise Allemande, le maître d’ouvrage avait dû faire face à une quantité importante de microfissures dans les têtes de pieux, générées par un recépage agressif, les rendant impropres à la construction.

Ces désordres ont nécessités des travaux de reprises et de consolidations importants pour sécuriser la suite de l’ouvrage.

Afin de prévenir d’éventuels désagréments, le maître d’ouvrage a cette fois-ci imposé le pré-recépage RECEPIEUX sans possibilité pour l’adjudicataire d’y déroger.

L’entreprise MARTI AG BERN, en charge des travaux doit intégrer de nombreuses contraintes pour la construction de ce viaduc dont :

- La géométrie de l’ouvrage, à la foi courbe et en dévers sur un plan incliné

- Le franchissement d’un cours d’eau et d’une voie ferrée sous circulation

- Géologique : les 42 pieux de Ø 1200 fondés sur un sol sablonneux avec des arrivées d’eau très abondantes.

- L’interdiction de vibrations aux abords de la voie ferrée

- Des phases d’interventions limités et fractionnés pour exécuter les travaux à proximité des voies en fonction des horaires de passage des trains

- Des essais dynamiques sur 20% des pieux

Des conditions particulières auxquelles Recépieux a dû s’adapter en faisant preuve d’ingéniosité

L’altitude de recépage étant en arase basse, il a fallu prévoir la protection des tubes PVC du kit RECEPIEUX pour que ceux-ci ne soient pas ensevelis par d’éventuels éboulements.

Un chemisage provisoire, fourni dans le kit RECEPIEUX, est réalisé à l’aide de plaques de polypropylènes alvéolées, prétendues tous les 20 cm et fixé aux gaines en mousse sur la hauteur libre entre le sommet du bétonnage et la plate-forme. Un filet de protection a ensuite été positionné au tour de l’excavation.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: