En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Universal Robots, le plus grand fabricant de robot du Danemark

Publication: 4 mars

Partagez sur
 
Annonce un chiffre d’affaires en hausse de 91%...
 

Universal Robots a récemment publié son bilan financier, qui ne laisse aucun doute sur l’incroyable potentiel de croissance de l’industrie robotique. Avec un chiffre d’affaires atteignant 56 millions d’euros en 2015, la firme basée à Odense a enregistré une croissance de 91% par rapport à 2014, tout en réalisant un excellent résultat net : un profit de 8,76 millions d’euros avant impôt.

Le rachat de toutes les actions Universal Robots, par L’américain Teradyne, pour plus de 285 millions de dollars, avait créé, au printemps 2015 un vif émoi. Le prix de l’entreprise et de ses 150 employés au Danemark, reflétait bien les attentes de croissance dans l’industrie de la robotique ; particulièrement sur le nouveau marché des robots collaboratifs ou cobots. Des robots bon marché, faciles à installer, simples à programmer, et pouvant travailler aux côtés d’un opérateur de production afin d’améliorer la productivité et augmenter la qualité. Universal Robots est l’inventeur des premiers cobots au monde.

Le premier cobot a été vendu en décembre 2008 ; En 2015, le marché était estimé à 100 millions de dollars. Certains analystes estiment même que le marché des cobots pourrait dépasser les 3 milliards de dollars en 2020. Le champion danois assure ainsi à son propriétaire Teradyne, une position de choix dans ce segment en forte croissance.

Le chiffre d’affaires d’Universal Robots s’est élevé à 56 millions d’euros en 2015, ce qui représente une hausse de 91% par rapport à 2014, et de 223% par rapport à 2013. Les profits avant impôt s’élèvent à 76 millions d’euros, en hausse de 122% par rapport à 2014. Cela signifie que le fabricant de robots a su augmenter son chiffre d’affaires et réduire ses coûts par robot – et a donc été plus rentable en 2015, la hausse des profits étant supérieure à celle du chiffre d’affaires.

Depuis 2012, les ventes annuelles d’Universal Robots ont augmenté en moyenne de 75%. C’est à Odense que se déroule toute la production de bras robotisés. Un réseau de 200 distributeurs se charge ensuite de la vente des robots, dont 45% en Europe, 30% en Amérique et 25% en Asie en 2015.

Le propriétaire de l’entreprise danoise est solide financièrement et se prépare à un ambitieux plan d’investissements afin qu’Universal Robots reste le leader des robots collaboratifs. Avec le recrutement de nouveaux développeurs de robots. L’équipe R&D à Odense, a quasiment doublé en 2015.

Dans les années à venir, nous nous attendons à une croissante annuelle d’au moins 50% sur le marché des robots collaboratifs,indique le PDG d’Universal Robots, Enrico Krog Iversen. “Nous sommes très clairement les leaders du marché et nous investissons dans l’ingénierie, dans le secteur commercial et dans l’assistance client, pour accroitre notre avance.. Je vais moi-même passer, cette année, du rôle de PDG à celui de consultant, chez Universal Robots. Je suis certain qu’Universal Robots va continuer à prospérer, grâce à notre stratégie, claire comme du cristal, et qui se résume en trois mots : Concentration, Simplicité et Réalisation sans compromis.”

http://www.universal-robots.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: