En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Trophées de la Performance Energétique de l’Industrie Agroalimentaire

Publication: Novembre 2015

Partagez sur
 
Savencia et Labeyrie : lauréats des Trophées de la Performance Energétique de l’Industrie Agroalimentaire 2015...
 

En clôture du colloque Sobriété & efficacité en agroalimentaire organisé par Agroé à la Citadelle d’Arras, l’Institut Okavango a révélé les lauréats 2015 des trophées de la Performance Energétique de l’Industrie Agroalimentaire sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt : Savencia et Labeyrie.

En présence de Philippe Vasseur, président de la CCI région Nord de France, Frédéric Leturque, maire d’Arras et Marc Roquette, président de l’Institut Okavango, les prix ont été remis par Jean-Bernard Bonduelle, directeur des relations extérieures et du développement durable de la société Bonduelle, président du groupe de travail RSE, président du groupe de travail RSE au sein de la commission DD de l’ANIA et lauréat du 1er prix de l’édition 2014 et par Patrice Robichon, Président de la plateforme technologique Food for Life France, et membre de l’Académie d’Agriculture.

Le 1er prix revient à Savencia et le Prix spécial du jury à Labeyrie. Les deux lauréats bénéficieront d’un accompagnement gratuit de la part des experts d’Okavango-energy pour améliorer toujours plus leurs performances énergétiques.

Les candidatures ont été évaluées par un jury d’experts, présidé par Thierry Gaillard, PDG d’Orangina Suntory France et vice-président de l’ANIA. « Nous avons reçu une trentaine de dossiers, plus ambitieux encore que l’année dernière, plus factuel, avec des résultats tangibles, des entreprises sincèrement engagées sur le moyen long terme dans une démarche de réduction de leur consommation d’énergie, de recherche de solutions alternatives et d’implication de leurs salariés dans des changements de comportements tout aussi fondamental selon moi que les investissements réalisés. »

La cérémonie des trophées 2015 est organisée chaque année en partenariat avec le SIAL. Elle a lieu une année sur deux lors du salon à Villepinte et l’année suivante dans la région du lauréat Bonduelle pour l’édition 2014. " L’objectif de l’institut est de maximiser la communication sur les bonnes pratiques énergétiques et l’exemplarité des lauréats. Le salon SIAL est une superbe plateforme pour cela, et les cérémonies en région nous permettent une année sur deux d’aller au plus près des industriels de nos territoires" indique Jean-Pierre Riche, secrétaire général de l’Institut Okavango et président d’Okavango-energy.

Centré sur les spécialités fromagères et laitières, Savencia (ex-Bongrain) du Groupe Soparind Bongrain est l’un des premiers transformateurs de lait mondiaux. Spécialiste des fromages de marque, il est le numéro 1 mondial des spécialités fromagères et laitières avec des positions de leader en France, en Allemagne, en Espagne et dans la plupart des pays d’Europe Centrale et Orientale. Le groupe a développé une large gamme de produits couvrant toutes les familles de fromages, tous les formats et les usages.

Certifié ISO 5001 depuis 2014, le site de Savencia à Illoud (52) est devenu la référence du groupe en matière de performance énergétique et sert de locomotive dans le déploiement de la démarche de performance énergétique dans les autres usines de Savencia.

Jean-Bernard Bonduelle a salué au nom du jury " l’implication du management tous les niveaux (groupe, pôle fromagerie, site, secteurs), la démarche sur le long terme initiée en 2009, les nombreuses actions réalisées sur tous les aspects de la consommation énergétique, les investissements et gains conséquents -22% entre 2012 et 2014."

Stanislas Delaby, directeur de l’établissement a mis en avant les chantiers d’amélioration continue Kaizen Energie afin de faire des chasses aux gaspillages, de mieux organiser les usages, de réduire les pertes et de lisser les charges. Le site a aussi construit une chaudière biomasse pour couvrir 65% des besoins de vapeur du site et élaboré une récupération de chaleur sur les compresseurs d’air, sur les groupes « froid » et sur les autoclaves.

Pour maximiser l’implication du personnel, le responsable énergie propose des formations et des visites d’atelier à tous les employés pour les sensibiliser aux économies d’énergie, a mis en place du management visuel et une gestion technique centralisée pour détecter les anomalies de consommation énergétique.

Créé en 1946 par Robert LABEYRIE, la société est initialement spécialisée dans le foie gras et le saumon fumé, sont, aujourd’hui encore, ses deux produits phares. Au fil des années, toujours guidée par la volonté d’offrir des produits d’exception accessibles au plus grand nombre, Labeyrie étend son expertise à d’autres produits. Labeyrie puise toute son énergie depuis plusieurs années dans la qualité des produits, dans sa capacité d’innovation et le développement durable.

Les membres du jury ont salué la persévérance et l’augmentation significative de la maturité énergétique, sur l’ensemble des leviers d’amélioration depuis 2014, sur ce site qui candidatait pour la seconde fois aux Trophées. "Nous avons noté une réelle montée en puissance des investissements et résultats éco-énergétique sur 2014-2015" indiquait Patrice Robichon lors de la remise du Prix. Le site vient d’être certifié ISO 50001.

Le pilotage du froid a été entièrement revu et optimisé sur le site. Les besoins et la gestion en temps réel des installations frigorifiques (consignes de température, arrêt des ventilateurs, délestages, stockage et déstockage froid) sont régulièrement analysés. Le site est parvenu à réduire de 50% ses consommations de la station d’épuration.

Les équipes de production collaborent avec les équipes R&D pour identifier le besoin minimal en énergie, via une analyse approfondie des caractéristiques de chaque usage énergétique.

Bruno Cichocki, responsable Energie et Environnement réalise également des audits comportementaux réguliers, aboutissant à des consignes et bonnes pratiques ciblées pour chacun ainsi que des audits d’adéquation entre spécifications fournisseurs et réalité du terrain (consigne pression, température). Les indicateurs de performance ont été construits grâce à des modèles statistiques tenant compte des facteurs influents, ce qui permet une interprétation rapide et fiable.

http://www.trophees-energie-iaa.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique