En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

ABB France se mobilise pour la conférence Paris Climat 2015

Publication: Novembre 2015

Partagez sur
 
ABB France, partenaire de Solutions COP21, propose d’ores et déjà des solutions performantes et opérationnelles pour réduire la consommation énergétique et l’impact environnemental des industries...
 

À l’heure où les enjeux du réchauffement climatique sont au cœur du débat public, ABB France s’engage auprès de tous les acteurs de la transition énergétique en devenant un partenaire de premier rang de Solutions COP21. Ce dispositif, mis en place par le Comité français pour le développement durable, le Comité 21 et le Club France Développement durable, vise à mobiliser et valoriser les actions concrètes et solutions pour le climat. ABB France souhaite ainsi réaffirmer l’importance d’une action conjointe entre les structures étatiques, associatives et entrepreneuriales, afin d’atteindre les objectifs fixés par les Nations Unies.

Des convictions au service de l’environnement

ABB contribue au déploiement de la transition énergétique en France et dans le monde en apportant à ses clients dans l’industrie, le transport, les infrastructures et les utilités des solutions novatrices, opérationnelles et durables pour améliorer leurs performances tout en diminuant les émissions générées et l’impact de leurs activités sur l’environnement. En plus du bénéfice environnemental, ces solutions économiquement viables, apportant des avantages compétitifs concrets, permettront l’avènement d’une industrie et d’une société plus durable.

Passer du constat à l’action

Pour ABB, les entreprises sont aux premières loges du défi de la lutte contre le réchauffement climatique, qui représente pour elles un enjeu à la fois écologique et économique. Comme l’explique Ulrich Spiesshofer, PDG d’ABB : « les entreprises doivent redoubler d’efforts pour montrer les opportunités réalisables aujourd’hui en termes d’efficience énergétique. Nous avons également besoin d’investir continuellement dans la technologie et de travailler avec les pouvoirs publics pour être sûrs d’évoluer dans un cadre réglementaire qui se veut encourageant et clair ».

Fort de son implantation internationale, ABB a conscience qu’il est primordial d’apporter des solutions locales pour répondre à l’enjeu global que représente le dérèglement climatique. Investissant chaque année plus d’1 milliard de dollars en R&D et disposant d’une expérience conséquente dans la gestion de projets d’envergure, le Groupe dispose des atouts nécessaires pour apporter des solutions innovantes sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’énergie – depuis son transport jusqu’à sa répartition sur le réseau en passant par son stockage - répondant à cet enjeu.

Les solutions d’efficacité énergétique ABB contribuent déjà à la lutte contre le réchauffement climatique

Le domaine des transports est l’un des premiers secteurs impliqué dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Les initiatives se multiplient pour trouver les solutions technologiques viables qui permettront de rendre la mobilité plus durable et décarbonée, quel que soit le moyen de locomotion ou la distance à parcourir. Au-delà de ses technologies de recharge d’ores et déjà opérationnelles pour l’ensemble des véhicules électriques du marché, ABB participe au projet avant-gardiste Solar Impulse, un avion d’un nouveau genre, entièrement alimenté à l’énergie solaire, ne produisant aucune émission polluante et capable de voler de jour comme de nuit. Solar Impulse a entamé un tour du monde début mars afin de démontrer les avancées de la transformation et de la gestion de l’énergie et d’ouvrir la voie à une nouvelle génération de transports ayant recours aux énergies durables.

Le domaine du bâtiment recèle également de nombreuses pistes d’économies d’énergie à même de rendre les villes plus efficientes sur le plan énergétique. À travers son expertise dans les smart et les microgrids mais également à travers ses solutions domotiques, ABB France a contribué à faire du Nouvel Hôpital d’Orléans, aujourd’hui le plus grand investissement hospitalier en France, le premier établissement hospitalier Haute Qualité Environnemental de France. Outre les critères environnementaux et les exigences d’une meilleure gestion de l’énergie, ce projet représentait aussi un défi à part entière car le niveau de risque d’un hôpital est très élevé et son accès à l’énergie électrique primordial. Le nouvel hôpital d’Orléans démontre la fiabilité des solutions ABB pour concilier sûreté d’approvisionnement, allocation optimale des ressources et réduction de la consommation d’énergie.

De nouvelles technologies d’efficacité énergétique sont actuellement en cours de développement

Alors que le secteur maritime et plus particulièrement les navires avec leurs systèmes de propulsion est aujourd’hui très dépendant des énergies fossiles, ABB est en train de finaliser la conception d’un ferry zéro émission, fonctionnant entièrement sur batterie électrique et ne produisant ni pollution de carburant ni émission sonore. Adapté aux villes portuaires, ce projet avant-gardiste de navire permettra demain de déplacer des populations côtières nombreuses. Les batteries du navire se rechargent chaque fois que le ferry est à quai. Au-delà de ce projet, ABB envisage également de stocker l’énergie de ce type de navire afin de pouvoir la distribuer dans le réseau terrestre une fois connecté au port.

Par ailleurs, tout ce travail sur l’efficience énergétique n’aurait pas de sens si le transport d’énergie ne pouvait se faire sans déperdition. Dans ce domaine, ABB a développé un câble HVDC (courant continu à haute tension) multipliant par plus de deux la capacité de puissance, la portant ainsi à 2 600 mégawatts (MW). Ce câble peut couvrir des distances allant jusqu’à 1 500 kilomètres dans des applications souterraines ou sous-marines, ce qui en fait un câble idéal pour une transmission de puissance efficace dans des zones à forte densité de population ou écologiquement sensibles. Ainsi, ABB vient de remporter un appel d’offre pour l’installation d’un câble sous-marin, d’une longueur totale de 100 km, capable d’acheminer l’énergie produite par un champ d’éoliennes (600 MW) en mer jusqu’au Danemark. Le câble, dont la mise en service de ce système devrait être effective en 2018, assurera l’intégration et la transmission de l’énergie tout en augmentant la sécurité de l’approvisionnement électrique. Cette opération contribue à l’objectif que s’est fixé le Danemark : ne plus dépendre des énergies fossiles d’ici 2050.

Par ailleurs, au-delà de sa participation à Solutions COP21, ABB est également engagé dans le programme mondial des Nations Unies pour l’efficacité énergétique. ABB apporte toute son expertise, notamment dans le domaine des moteurs et des transformateurs, pour aider les gouvernements à définir des politiques susceptibles d’accélérer les économies d’énergies. Lors du sommet international des Nations Unies sur le changement climatique de septembre 2014, Ulrich Spiesshofer, PDG d’ABB, a ainsi réaffirmé la vision de l’entreprise : « De nombreuses technologies efficientes sur le plan économique et énergétique sont aujourd’hui disponibles. À court terme, la plus grande contribution que puissent apporter les gouvernements et les entreprises à la lutte contre le changement climatique serait d’ores et déjà d’implanter ces technologies existantes, opérationnelles pour utiliser l’énergie de manière plus efficiente ».

Plus que jamais, ABB voit dans l’économie verte une opportunité économique majeure, dont l’avènement conduira tous les acteurs de notre société dans une nouvelle ère industrielle plus propre et efficace.

http://www.abb.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique