En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Des systèmes d’entraînement utilisés dans les convoyeurs d’un moulin à grains

Publication: Octobre 2015

Partagez sur
 
Il y a bien longtemps que les moulins n’utilisent plus l’eau ou le vent pour entrainer leurs roues. Désormais, des moteurs électriques se chargent de différentes tâches dans ces installations avec efficacité et fiabilité...
 

Mais l’environnement des moulins présente des difficultés particulières pour ces équipements. En effet, le broyage crée des atmosphères poussiéreuses, qui imposent des configurations d’entraînement sûres et protégées contre les explosions. NORD DRIVESYSTEMS jouit de plusieurs décennies d’expérience dans ce domaine et, grâce à sa gamme complète de composants d’entraînement mécaniques, électriques et électroniques, peut facilement fournir des systèmes adaptés aux différentes applications d’un moulin à grains, telles que les ventilateurs et les élévateurs à godets.

Basé à Wallern, en Autriche, Arnreiter Mühle transforme des céréales comme le malt et des graines oléagineuses pour le secteur agro-alimentaire, en particulier la boulangerie. Ce moulin familial existe depuis près de 200 ans. Depuis le début du XXe siècle, il a fait l’objet de nombreux travaux de modernisation et d’extension. La dernière modernisation de grande envergure date de 2009. Un moulin haute capacité doté d’une technologie de broyage de pointe et d’installations de raffinage séparée a été construit. Le nouveau bâtiment abrite différents process hautement automatisés. La forme et les caractéristiques des grains sont modifiées via différentes opérations : ébouillantage, floconnisation, concassage, broyage, extrusion, torréfaction, refroidissement, séchage et écossage. Ces process permettent d’améliorer la conservation, la digestibilité et les propriétés de cuisson, et de réduire l’amertume.

Process parallèles et intégrés

Le moulin d’Arnreiter affiche une puissance installée de 1 400 kW. 80 tonnes de céréales peuvent être broyées chaque jour. Les installations de raffinage affichent quant à elles une capacité de 20 tonnes par jour. Tous les process, du stockage des produits non transformés jusqu’à l’ensachage et au chargement, sont automatisés. Toutes les applications peuvent être contrôlées via Profibus. « Nous avions besoins d’installations hautement flexibles », déclare Walter Arnreiter, directeur général du moulin. « Celles-ci devaient permettre des process variables et parallèles, avec des flux de production séparés et des additifs pouvant être distribués sur différentes chaînes depuis une seule source. Nous devions également assurer un flux de production avec un minimum de résidus. »Les principales matières premières sont stockées temporairement dans des silos situés aux étages supérieurs. Des motoréducteurs NORD DRIVESYSTEMS assurent l’entraînement des élévateurs à courroie et godets qui acheminent les matières depuis les silos. La majorité du transport des produits est ensuite assurée via un gigantesque système de tuyauterie, d’une longueur totale de 2 500 m. Les produits à circulation libre et ceux non fluides sont distribués en volumes précis au moyen de nombreux déchargeurs nécessitant des motoréducteurs fiables. « Les systèmes NORD réalisent un grand nombre de tâches différentes sur nos machines, » explique M. Arnreiter.

La protection contre les explosions, un impératif absolu

Les opérateurs du moulin doivent mettre en oeuvre un système de protection contre les explosions parfaitement fiable et éprouvé, compte tenu du risque élevé créé par les atmosphères poussiéreuses présentes dans de nombreuses zones du site. NORD DRIVESYSTEMS peut fournir des versions anti-explosion de tous ses composants d’entraînement, motoréducteurs, systèmes mécatroniques et variateurs en armoire. Chaque mois, plus de 1 500 systèmes d’entraînement protégés contre les explosions quittent les sites de production de NORD, notamment des systèmes protégés contre l’explosion de poussières en zone 21 (catégorie d’équipements 2D/zone 21), ainsi que des systèmes pour atmosphères gaz en zone 1 (catégorie d’équipements 2G/zone 1 et 2 et 3G/zone 2). Arnreiter utilise des entraînements de catégorie 3D en zone 22.

Une application propre

Les machines utilisées au moulin d’Arnreiter sont principalement des systèmes créés par l’expert suisse des process industriels Bühler, qui travaille avec NORD depuis de nombreuses années et installe des entraînements de cette marque sur un grand nombre de machines. Les séparateurs et aspirateurs de Bühler servent à nettoyer et à classer les produits en grains comme le blé, le seigle, l’orge, l’avoine et le maïs. Les aspirateurs à recyclage d’air suppriment la poussière, les cosses, etc.Un ventilateur centrifuge crée un courant d’air qui soulève la matière et propulse les particules de faible densité dans un séparateur spécial, depuis lequel elles sont déchargées par un convoyeur à vis entraîné par un motoréducteur hélicoïdal NORD. Le produit lourd nettoyé est déchargé de la machine via des purgeurs de chambre.

Gestion durable

« La sécurité alimentaire, la qualité des produits et la durabilité écologique et économique sont essentielles à nos yeux », affirme Walter Arnreiter. « Toutes les étapes des process font l’objet de contrôles stricts et sont continuellement documentées. Nous achetons la plupart de nos matières premières auprès de producteurs ou de fournisseurs locaux, et les transformons selon des méthodes qui privilégient la conservation des ressources. Une partie de l’énergie utilisée sur nos sites de production est produite par notre moulin à eau. Par ailleurs, nous recyclons une grande partie de nos déchets via un échangeur de chaleur rotatif et les réutilisons pour le chauffage. Comme nous réalisons différents process en interne, nous n’avons presque pas besoin d’externaliser des opérations de transformation, ce qui contribue à réduire nos besoins de transport routier. »La production est conforme aux normes agroalimentaires et écologiques en vigueur. La traçabilité des ingrédients est conforme à la méthode HACCP pour tous les lots. « Toutes nos livraisons de matières premières font l’objet de contrôles qualité stricts », précise M. Arnreiter. Bien évidemment, les partenaires technologiques de l’entreprise doivent démontrer un engagement similaire en faveur du développement durable. « Nous faisons appel à des entraînements à faible besoin de maintenance de NORD, que nous utilisons en continu. Ils sont d’une excellente fiabilité. Si nous avons besoin de réparer ou de remplacer un produit, nous appelons directement nos contacts chez NORD, qui s’en occupent très rapidement », déclare Martin Rachbauer, directeur de la maintenance chez Arnreiter.

http://www.nord.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: