En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Birco : des caniveaux sur mesure à Belval

Publication: Juillet 2015

Partagez sur
 
Le long de la frontière française, l’ancien site sidérurgique Belval au Luxembourg est réhabilité depuis quelques années...
 

De nouveaux quartiers sur près de 120 hectares vont bientôt s’y dresser dont celui qui fut jadis le cœur de l’usine, la Terrasse des Hauts Fourneaux, qui accueillera la Cité des Sciences. Un espace ampli d’histoire, où il était important de prévoir un aménagement urbain adapté à l’Homme auquel Birco a participé en créant un système de drainage sur mesure.

Que faire des anciens sites industriels ? Une question qui revient fréquemment dans les pays européens touchés par la désindustrialisation de la fin du XXème siècle et à laquelle s’est attelé le Luxembourg. A quelques kilomètres du basin sidérurgique lorrain où les hauts fourneaux de Florange et Gandrange fonctionnaient il y a encore quelques années, le site de Belval bordant la frontière française connait une nouvelle vie.

Sur l’ancien site industriel de l’Arbed, groupe sidérurgique luxembourgeois fondé en 1911, le haut fourneau B, le dernier en fonction au Luxembourg, a été éteint en 1997. La partie ouest du site de 120 hectares est laissée en friche. L’aile Est restait quant à elle un lieu de production d’Arcelor à partir de 2002 et d’ArcelorMittal depuis 2006.

Sur le site de Belval, à cheval sur les villes d’Esch sur Alzette et Sanem, c’est une vraie ville dans la ville qui se crée. Allier renouveau et respect de lieu historique au caractère industriel, c’est le défi qu’a relevé le néerlandais Jo Coenen, lauréat du concours d’urbanisme organisé en 2001. Les 120 hectares disponibles ont été divisés en quatre quartiers : la Terrasse des Hauts Fourneaux, le Square Mile, le Parc Belval et le Quartier Belval. Commerces, logements, institutions scientifiques et d’enseignement, infrastructures sportives, centres culturels et de loisirs s’y côtoieront.

Sur la Terrasse des Hauts Fourneaux de 24 hectares, cœur de l’usine de Belval où le minerai était transformé en fonte, s’illuminent chaque soir les hauts fourneaux A et B classés Sites et Monuments Nationaux depuis 2000. De nouveaux bâtiments vont bientôt les entourer sur 15 hectares pour constituer la Cité des Sciences : les Archives nationales, l’Incubateur d’entreprises, des bâtiments pour l’Université du Luxembourg et les Centres de Recherche Publics, le Lycée Bel-Val, le Centre sportif Belval, mais aussi la salle de concert Rockhal qui est déjà en service. Relancer l’économie et redresser l’image de la région, tels sont les objectifs du Luxembourg avec ce premier projet de réhabilitation de friche industrielle.

L’aménagement des espaces publics a été dirigé par le célèbre paysagiste parisien Michel Desvigne en collaboration avec les architectes paysagistes luxembourgeois AREAL. Dans ces lieux marqués par le gigantisme industriel, il fallait créer des espaces à échelle humaine. Pavement en brique, plans d’eau, jardins d’hiver, art urbain ont pris place aux côtés des hauts fourneaux. L’eau est l’élément qui a été mis en avant sur une surface de 9 400 m2 répartis en 18 bassins qui par réflexion diffusent de la lumière dans l’ensemble du quartier.

Pour le drainage des eaux de pluie, Birco a été choisi et de fin 2013 jusqu’au printemps 2015, près de 5 000 ml de caniveau BIRCOsir DN 100 ont été livrés et posés. Sauf lorsque la hauteur et la zone de pose requièrent des caniveaux plats, les BIRCOsir installés à Belval ont majoritairement une pente intégrée. Celle-ci permet d’augmenter la vitesse d’évacuation des eaux, doncpar conséquent la capacité hydraulique et l’effet autonettoyant du caniveau. Leur recouvrement, quasiment invisibles dans cet espace public, a été conçu sur mesure. Galvanisées à chaud pour une protection anticorrosion, les cornières à fentes sont en acier massif de 4 mm d’épaisseur et boulonnées pour répondre aux contraintes de pose des briques de pavage et à la classe de sollicitation E600. Trois modèles de cornières à fentes ont été développés pour ce projet : 3 310 ml en fente symétrique, 1 280 ml en fente asymétrique et 375 ml en fente double asymétrique. Environ 300 inserts de révisions ont été placés au-dessus des avaloirs. Ces caissons amovibles permettent de sortir le panier décanteur pour le nettoyer et réviser la sortie d’évacuation.

M. Weier, architecte paysagiste au cabinet AREALexplique : « Nous avons choisis Birco car leurs modèles de caniveaux répondent aux demandes de charge admissible définies pour notre projet. De plus, l’alignement des fentes peut être assuré sur de grandes longueurs et esthétiquement ce produit est tout à fait satisfaisant ». Michel Desvigne Paysagiste et AREAL ont pu profiter du service « gestion de projets » de Birco pour la planification, les plans de calepinages, la conception des produits sur mesure et adaptés à ses besoins, ainsi que la vérification hydraulique de la solution qu’ils avaient définie.

http://www.birco.fr/BIRCOsir

http://www.areal.lu/cit-des-science...

http://www.fonds-belval.lu/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique