En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Techniques

DELO : Le collage de PEEK est maintenant possible même pour les conditions environnementales

Publication: Juin 2015

Partagez sur
 
Le collage de PEEK est maintenant possible même pour les conditions environnementales difficiles...
 

Le VESTAKEEP® PEEK L4000G d’Evonik Industries se fixe solidement et de manière fiable avec des adhésifs à base de résine époxy. Les essais effectués par Evonik et DELO Adhésifs Industrielsdémontrent les excellentes performances du collage, même dans des conditions environnementales difficiles.

Le collage des thermoplastiques hautes températures, tels que le polyétheréthercétone (PEEK), pose encore problèmes aux utilisateurs de ces matières plastiques. Ces difficultés parviennent de leur faible énergie de surface, qui entraîne une mauvaise mouillabilité de la colle. Evonik et DELO ont testé plusieurs solutions et obtenu des résultats performants pour le collage du VESTAKEEP® PEEK L4000G. Ce matériau présente une haute résistance aux impacts et peut, donc, très bien se fixer en utilisant des adhésifs monocomposant à polymérisation thermique.

Haute résistance, même sans traitement préalable

Ainsi, pour le collage de composants PEEK, des valeurs de résistance au cisaillement en compression allant jusqu’à 40 MPa ont été obtenues. Ce qui constitue des niveaux extrêmement élevés pour des matières plastiques. Pour arriver à ces résultats, les composants ont été prétraités sous plasma atmosphérique. Même dans des conditions plus difficiles, après stockage à 85% d’humidité et 85° C, les valeurs sont restées à ce niveau. Dans un autre essai effectué avec la DELOMONOPOX AD066 (colle pour plastiques), les tests de tenue au cisaillement ont donné de bonnes valeurs sans traitement préalable au plasma atmosphérique : des résistances de l’ordre de 20 MPa ont été atteintes. L’utilisation du plasma peut donc être évitée pour les applications standards mais permet d’augmenter les performances et la fiabilité pour les applications les plus exigeantes.

"Avec VESTAKEEP PEEK et nos adhésifs monocomposant époxy, deux matériaux hautes performances se rencontrent. La qualité de l’adhésion est clairement démontrée, car les spécimens ont même été déformés lors de l’essai de cisaillement de compression", déclare Gudrun Weigel, directrice de l’ingénierie chez DELO. "Ces résultats permettent de développer tout une série de nouvelles applications utilisant le PEEK."

L’industrie aérospatiale peut tout particulièrement tirer parti du collage du PEEK, par exemple dans la construction de composants modulaires. Mais l’industrie automobile et la construction mécanique voient, elles aussi, naître de nouvelles possibilités : des opérations de fixations exigeantes peuvent maintenant être réalisées grâce au collage du PEEK.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: