En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Lafarge et solidia commercialisent une nouvelle solution a faible empreinte carbone

Publication: Mai 2015

Partagez sur
 
Ce partenariat illustre la volonté de Lafarge de proposer des solutions innovantes qui contribuent à construire des villes meilleures...
 

Lafarge a franchi une nouvelle étape dans son partenariat avec la start-up américaine Solidia Technologies® avec la signature d’un accord portant sur la commercialisation d’une technique innovante permettant de réduire significativement l’empreinte environnementale du béton préfabriqué.

Cette technique brevetée permet de réduire les émissions de CO2 dans le processus de fabrication du ciment et utilise du CO2 pour produire le béton préfabriqué. Le bilan carbone global est ainsi diminué, jusqu’à 70 %.

Aux termes de cet accord, Lafarge commercialisera cette technique à travers le monde, offrant une solution complète (ciment et béton) en partenariat avec Solidia.

Cette offre sera lancée dans un premier temps sur certains marchés clés en Amérique du Nord et en Europe pour la production d’éléments en béton tels que des pavés, des tuiles et des blocs.

Ce partenariat illustre la volonté de Lafarge de proposer des solutions innovantes qui contribuent à construire des villes meilleures. Le Groupe travaille depuis plus de vingt ans à la maîtrise de son empreinte environnementale et notamment à la réduction de ses émissions de CO2. Il a ainsi réduit ses émissions de 26 % par tonne de ciment depuis 1990.

Une avancée technique majeure

Solidia a développé un nouveau ciment à partir de matériaux identiques à ceux utilisés pour le ciment Portland

ordinaire. Produit dans un four de cimenterie traditionnel, à une température inférieure et à travers une réaction chimique différente, le ciment Solidia génère moins de CO2.

Utilisé ensuite pour fabriquer du béton, ce ciment a pour propriété de durcir par injection et absorption de CO2 (« carbonatation »), ce qui permet de diminuer jusqu’à 70 % le bilan carbone global de la chaine de fabrication.

Produit dans des installations traditionnelles, le béton Solidia offre d’excellentes performances et atteint sa résistance maximale en moins de 24 heures, comparé à 28 jours pour du béton fabriqué à partir de ciment Portland ordinaire. Les pré-fabricants bénéficient ainsi d’importantes économies d’énergie et de réductions de coûts.

Un partenariat réussi

Lafarge collabore depuis 2013 avec Solidia Technologies en vue d’industrialiser cette technique.

Les chercheurs et experts de Lafarge ont travaillé avec Solidia pour démontrer la faisabilité d’une production commerciale dans une cimenterie conventionnelle. En avril 2014, un groupe de scientifiques commun a pu confirmer l’empreinte environnementale réduite et la viabilité commerciale du ciment Solidia lors d’un essai pilote à grande échelle réalisé dans la cimenterie de Whitehall de Lafarge, aux Etats-Unis. Le ciment produit a ensuite été utilisé par différents pré-fabricants en Amérique du Nord et en Europe pour valider la technique de cure du béton de Solidia et produire des blocs, des pavés et des tuiles pour test commercial. Les essais effectués en collaboration avec de nombreux clients ces derniers mois ont prouvé la qualité des produits en béton Solidia et leur compétitivité.

En décembre 2014, Lafarge a pris une participation dans Solidia Technologies et rejoint son conseil d’administration.

http://www.lafarge.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique