En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La Fédération de la Plasturgie et des Composites soutenue à l’échelle européenne

Publication: Avril 2015

Partagez sur
 
La Fédération de la Plasturgie et des Composites exprime une forte inquiétude concernant la situation actuelle des approvisionnements pour les...
 

Rupture d’approvisionnement pour les plasturgistes et hausse des prix des matières,bientôt des conséquences ?

La Fédération de la Plasturgie et des Composites exprime une forte inquiétude concernant la situation actuelle des approvisionnements pour les plasturgistes et des prix des matières. Alors que le baril de pétrole voit son cours stabilisé autour de 50€ après un plongeon fin 2014, le prix des matières plastiques augmente et certains plasturgistes sont en situation d’arrêt de production pour cause de rupture d’approvisionnement. Une situation aussi difficile qu’incompréhensible La Fédération de la Plasturgie et des Composites s’inquiète de la situation et de son imprévisibilité : « Les plasturgistes sont d’autant plus alarmés que la situation leur semble aussi imprévisible qu’incompréhensible. Ils sont actuellement dans l’incapacité d’anticiper. Les fournisseurs de matières ont réellement bénéficié de la nette baisse du coût du baril depuis l’été 2014, mais ils ne l’ont répercutée que partiellement sur leurs prix. Aujourd’hui, alors que le prix du pétrole est resté bas, ils augmentent le prix des matières. Certaines ont déjà retrouvé un niveau de prix comparable à celui de septembre 2014, lorsque le prix du baril avait encore peu baissé. » Dans le même temps, des ruptures d’approvisionnement apparaissent : « Alors que la demande globale est stable, voire morose, certains transformateurs de matières se retrouvent confrontés à des situations de reports de livraison, voire de ruptures d’approvisionnement ! » explique Jean MARTIN, Délégué Général de la Fédération de la Plasturgie et des Composites.

Des entreprises de plasturgie en péril : l’appel de la Fédération

Confrontés à la hausse des prix des matières, les plasturgistes sont dans l’obligation de la répercuter auprès de leurs clients, sinon, ils seront rapidement en grave difficulté. Les PME et TPE qui constituent le tissu des plasturgistes sont fortement touchées. Mais toutes les entreprises de la profession sont pénalisées. « L’activité est difficile depuis de nombreux mois, mais un peu d’optimisme commençait à réapparaitre ! A nouveau, c’est l’ensemble de la filière qui se retrouve fragilisée. La Fédération de la Plasturgie et des Composites demande à ses fournisseurs de mesurer leur responsabilité. Elle souhaite que plus de dialogue et de transparence permettent d’anticiper les évolutions de prix ! Les 3800 entreprises de la plasturgie françaises sont mises en danger. Chaque maillon de la chaîne de valeur doit contribuer à réduire le risque encouru par les entreprises, qui constituent le cœur de la filière en France. » conclut Jean MARTIN.

http://www.lafabriqueatalents.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique