En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Bosch Rexroth : Un nouveau concept de locomotive chez Bombardier : quatre moteurs pour des performances plus écologiques

Au SIFER à Lille du 24 au 26 mars sur le Stand 1/463.

Publication: Mars 2015

Partagez sur
 
Rexroth fournit des systèmes de refroidissement pour les nouvelles locomotives multimoteur de la Deutsche Bahn...
 

Avec la locomotive multimotrice TRAXX P160 DE pour le transport de fret et de passagers présentée à la mi-2012 lors du salon Innotrans à Berlin, Bombardier Transport a mis au point un concept d’entraînement à faible émissions. Dans cette locomotive diesel-électrique basée sur la célébre plateforme TRAXX, le fabricant utilise quatre petits moteurs diesel au lieu d’un seul plus grand. D’après les spécifications, la TRAXX P160 DE ME consomme beaucoup moins de carburant et s’impose comme la première locomotive diesel de grande ligne destinée au transport de passagers conforme aux normes européennes d’émission Phase IIIB, entrées en vigueur en 2012. Bosch Rexroth a conçu le système de refroidissement par ventilation des moteurs diesel, des générateurs et du variateur en étroite collaboration avec Bombardier.

Le concept est écologiquement et économiquement fascinant : jusqu’à présent, seuls de grands moteurs diesel étaient utilisés dans les locomotives diesels-électriques. Ce marché ne compte que quelques fournisseurs, qui produisent en petites quantités. Avec l’entrée en vigueur des normes européennes d’émission Phase IIIB, le coût du post-traitement des gaz d’échappement et des unités de commande de moteur à haut rendement explose.

Par conséquence, Bombardier Transport a privilégié une approche très différente, en remplaçant la gamme TRAXX P160 DE ME (utilisant un moteur diesel classique de grande taille pour les locomotives de grande ligne dans cette catégorie de performances) par quatre petits moteurs produits en série à grande échelle qui réduisent le coût du système, y compris le post-traitement des gaz d’échappement. Avec ce concept innovant, chaque moteur diesel peut être activé et désactivé individuellement selon les besoins. « Par rapport aux variantes équipées d’un seul grand moteur diesel, cette méthode réduit de 10 % la consommation de carburant et l’ensemble des coûts sur le cycle de vie » déclare Juliane Storm-Ohm. Les essais fonctionnels et de certification entrepris depuis mars 2013 ont confirmé les faibles valeurs de consommation et d’émissions de la locomotive simulées au début du projet.

D’un autre côté, cette méthode impose des critères de conception très stricts pour le système de refroidissement. « Dans ce concept, l’espace disponible est encore plus réduit que normalement, alors que les moteurs des ventilateurs doivent fournir la capacité de refroidissement requise d’après les données reçues des détecteurs », explique Juliane Storm-Ohm.

Précises, fiables et économes en énergie : les technologies d’entraînement et de commande Bosch Rexroth mettent en mouvement des machines et systèmes de toutes dimensions, à un coût compétitif. Expert mondial dans le domaine des applications mobiles, de l’ingénierie et des équipements industriels, de l’automation et des énergies renouvelables, l’entreprise développe aussi bien des composants innovants que des solutions et services taillés sur mesure. Bosch Rexroth présente l’avantage d’un fournisseur unique intégrant les besoins de ses clients en hydraulique, commandes et entraînements électriques, techniques de translation et de montage. Présente dans plus de 80 pays avec ses 36 700 collaborateurs, Bosch Rexroth a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 5,7 milliards d’euros en 2013.

http://www.boschrexroth.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: