En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Cardio3 BioSciences : L’ouverture d’une nouvelle unité de production à Rochester et Minnesota

Publication: Avril 2015

Partagez sur
 
Pour renforcer l’étude de Phase III CHART-2 et la croissance aux États-Unis...
 

Cardio3 BioSciences annonce aujourd’hui l’ouverture d’une nouvelle unité de production située dans la ville américaine de Rochester, dans le Minnesota. L’unité renforcera les besoins de production actuels et anticipés de la Société aux États-Unis, tant pour l’étude clinique de Phase III évaluant le produit candidat phare en cardiologie C-Cure® (CHART-2) que pour son portefeuille de thérapies cellulaires CAR T (Chimeric Antigen Receptor, pour récepteur antigénique chimérique) récemment acquis. L’unité servira également de base pour la recherche de la Société et sa collaboration clinique avec la Mayo Clinic, laquelle est également établie à Rochester.

C-Cure® est une thérapie cellulaire autologue pour le traitement de l’insuffisance cardiaque fondée sur la plateforme exclusive de la Société appelée « Cardiopoïèse », initialement développée à partir de la recherche fondamentale et de la technologie unique de la Mayo Clinic.

L’unité de production, d’une surface d’environ 1 000 mètres carrés, se trouve dans le Minnesota Bio Business Center, dans le centre-ville de Rochester, et servira d’abord essentiellement à produire le C-Cure®, utilisé dans le cadre de l’étude américaine de Phase III CHART-2.

Cardio3 BioSciences recevra des fonds non-dilutifs de la part du Minnesota Department of Employment and Economic Development (DEED) et du Minnesota Job Creation Fund lorsque la Société aura atteint ses objectifs en termes d’investissements et de recrutement.

Christian Homsy commente : « Nous sommes très reconnaissants à la ville de Rochester, à RAEDI et au Département de l’emploi et du développement économique (Department of Employment and Economic Development, DEED) pour les efforts qu’ils ont consentis afin de faciliter l’aide publique et l’installation de notre unité. L’objectif de cette unité consistera d’abord à prendre en charge les activités associées à la partie américaine de CHART-2, notre deuxième étude clinique mondiale de Phase III pour C-Cure®. »

Ardell Brede précise : « Ce projet, initialement le fruit de la présence de notre ville au Salon international annuel de la biologie, a demandé sept années de développement et nous sommes fiers de voir s’épanouir notre relation avec Cardio3 BioSciences, de par son engagement à asseoir sa présence dans notre ville. Cardio3 BioSciences sera une composante importante pour notre communauté professionnelle et nous sommes impatients de pouvoir les aider dans leur objectif de développement continu d’une thérapie cellulaire novatrice qui a le potentiel de traiter les patients souffrant d’insuffisance cardiaque. »

Gary Smith explique : « La toute nouvelle installation de Cardio3 BioSciences sur le sol américain à Rochester résulte des intenses efforts opérés par Rochester Area Economic Development, la Ville de Rochester, la Mayo Clinic et le Minnesota Department and Economic Development, et nous remercions tous ceux et qui ont soutenu cette initiative. Cardio3 BioSciences ancrera un peu plus encore notre réseau de médecine régénérative (Regenerative Medicine Cluster), en plein développement dans la région. Ce réseau se concentre sur le développement de thérapies cellulaires phares et nous encourageons les membres de notre collectivité à accueillir chaleureusement cette Société. »

Cardio3 BioSciences, dont le siège est établi à Mont-Saint-Guibert, en Belgique, a été fondée en 2007 et est engagée dans la découverte, la mise au point et la commercialisation de traitements de thérapie cellulaire avec des programmes cliniques ciblant la cardiologie et l’oncologie. La thérapie C-Cure® développée par la Société consiste à prélever des cellules souches à partir de la moelle osseuse d’un patient et, à l’aide d’un processus exclusif appelé « Cardiopoïèse », à procéder à la reprogrammation de ces cellules pour réparer le muscle cardiaque dudit patient.

Katie Clark Sieben remarque que « Cardio3 BioSciences est une Société d’envergure mondiale qui développe des traitements de thérapie cardiaque novateurs et constitue un atout important dans l’évolution en matière de Sciences de la vie. La décision de la Société d’investir à Rochester, et plus largement dans le Minnesota, aura des répercussions économiques positives pour toute la collectivité, avec notamment de nouveaux emplois qualifiés à la clé. »

http://www.c3bs.com/fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique