En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Normandie AeroEspace : CECOVIM, le nouveau laboratoire régional commun de R&D

Publication: Mars 2015

Partagez sur
 
Un centre technique et deux laboratoires de recherche implantés sur le Technopôle du Madrillet (Rouen) CEVAA, GPM et LOFIMS se regroupent...
 

Un centre technique et deux laboratoires de recherche implantés sur le Technopôle du Madrillet (Rouen) CEVAA, GPM et LOFIMS se regroupent pour donner naissance à un laboratoire commun le CECOVIM ou Centre d’Expertise et de COntrôle du VIeillissement pour la Mécatronique. Ce nouveau laboratoire à vocation industrielle est destiné aux secteurs de l’aéronautique, du spatial de la sécurité et de la défense avec Normandie AeroEspace mais aussi de l’automobile avec le pôle Mov’eo.

CECOVIM proposera des prestations de services de R&D sur mesure pour les industriels et notamment les PME. L’objectif est d’augmenter rapidement la compétitivité et les parts de marché des produits technologiques des entreprises et des industriels de la région en les aidant à mieux concevoir les composants et leur intégration et accroitre leur fiabilité par une analyse de leur vieillissement en opérationnel. Il s’agit de permettre aux acteurs industriels d’atteindre les niveaux de qualité qui sont indispensables pour assurer le succès des innovations qu’apportent les systèmes électroniques embarqués.

Ce rapprochement s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie régionale de recherche et d’innovation en Haute-Normandie basée sur une spécialisation intelligente sur la fiabilité des systèmes et des composants électroniques embarqués. On peut noter d’ailleurs le soutien de la région Haute-Normandie à ce nouveau laboratoire dans le cadre de l’Appel à Projets Energies.

Cette nouvelle stratégie de développement industriel a permis la création en septembre dernier de FISYCOM, qui est le nouveau consortium régional spécialisé dans la fiabilité des systèmes. La mise en commun des moyens et des compétences sur cette thématique d’avenir permettra de proposer des briques technologiques au travers de différents laboratoires communs regroupés au sein de ce nouveau consortium.

Les retombées attendues sont d’abord le renforcement des équipes de recherche avancées avec l’émergence d’un centre d’excellence mondial sur l’électronique et la mécatronique attirant les meilleurs français et étrangers. Pour les acteurs de la région Haute-Normandie, les retombées économiques découleront du gain en compétitivité issus des nouveaux projets collaboratifs avec les entreprises et leur permettront d’accéder à de nouveaux marchés à plus forte valeur ajoutée comme le montre leur positionnement sur des projets européens.

Avec 40.000 emplois, les secteurs de l’aéronautique et de l’automobile concentrent 35% des emplois salariés industriels de Haute-Normandie. Il s’agit donc d’un enjeu crucial pour le développement économique et industriel de la région.

Au-delà des compétences techniques et d’ingénierie, chacun des trois laboratoires tiendra un rôle spécifique dans la nouvelle organisation commune au sein de CECOVIM :

Le CEVAA ou Centre d’expertise et d’essais en vibration, acoustique et fiabilité, sera le « front office » vers le marché de CECOVIM. Il coordonnera le montage des offres et s’assurera du déroulement des projets en termes de qualité, coût et délai, dans le cadre d’un système de management par la qualité. Il assumera également l’expertise et l’analyse dynamiques des systèmes.

Le GPM ou Groupe de Physique des Matériaux, apportera son expertise dans la fiabilité des matériaux grand GAP (SIC et GaN) jusqu’aux échelles ultimes des composants électroniques, et la maîtrise de la chaîne d’analyse de défaillance, depuis la conception jusqu’à l’analyse physique.

Le LOFIMS qui est le Laboratoire d’Optimisation et FIabilité en Mécanique des Structures apportera ses compétences dans la modélisation multi-physique, la mesure optique de déplacement (interférométrie speckle) sur composants ou petits systèmes, et la corrélation mesure-simulation et l’analyse des risques de défaillance.

http://www.nae.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: