En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Le futur du secteur des agroéquipements - présentation du rapport de l’IRSTEA

Publication: Janvier 2015

Partagez sur
 
Les ministres en charge de l’agriculture, de l’industrie et de l’enseignement supérieur et de la recherche ont confié à l’IRSTEA la mission d’identifier les forces et les faiblesses du secteur des agroéquipements...
 

Les conclusions de la mission ont été présentées ce lundi 12 janvier 2015 par Jean-Marc BOURNIGAL, président de l’IRSTEA, à Geneviève FIORASO, Stéphane Le FOLL et Emmanuel MACRON.

Le secteur étudié rassemble les machines mobiles utilisées en agriculture, foresterie et entretien des espaces verts ainsi que les technologies de l’information et de la communication associées*.

Si l’industrie française a démontré sa capacité à apporter des réponses aux besoins en matériel spécialisé, y compris à l’export, elle souffre d’un déficit d’image et d’un manque de visibilité de ces métiers. On estime de 5000 à 7000 le nombre d’emplois non pourvus pour la fabrication et la distribution.

Un ensemble de recommandations ont été formulées telles que la co-conception des systèmes agricoles et des équipements de la transition agro-écologique, le soutien au développement de la robotique agricole et à l’innovation ainsi que l’amélioration de l’attractivité des métiers et des formations.

Un séminaire de restitution de ce rapport destiné aux professionnels et autres acteurs concernés sera organisé au premier trimestre.

Les ministres souhaitent qu’un plan d’actions opérationnel soit établi en lien avec les professionnels du secteur sur la base de ces recommandations.

Dans un contexte de diminution de la main d’œuvre en agriculture, de transition énergétique et de développement de l’agro-écologie, les agroéquipements devront répondre à plusieurs défis d’ordre économique (production performante en quantité et en qualité), environnemental (réduction des émissions vers l’eau et l’air) et social (amélioration du confort, réduction des risques et développement des échanges).

*La France est le troisième producteur européen pour un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros en 2013, plus de 540 entreprises de fabrication et de 2000 en distribution, représentant plus de 40 000 emplois.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique