En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Lancement de la candidature "WorldSkills Competition France 2019"

Publication: Décembre 2014

Partagez sur
 
La France se porte officiellement candidate pour organiser la WorldSkills Competition en 2019...
 

Cette compétition internationale, organisée tous les 2 ans dans un pays du monde, rassemble près de 1000 candidats de moins de 23 ans venus des 5 continents pour s’affronter dans une cinquantaine de métiers. Une occasion unique pour ces jeunes de mesurer leurs compétences et de donner une image juste, vivante et dynamique des métiers d’aujourd’hui. Cette candidature reflète la volonté de la France de valoriser les métiers et les formations professionnelles, un enjeu majeur pour l’emploi des jeunes et pour soutenir la compétitivité des entreprises dans notre pays.

La candidature a été officialisée au Ministère du Travail, en présence de François Rebsamen, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, de Michel Guisembert, Président de WorldSkills France, de Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et du chef étoilé Alain Ducasse, parrain de la candidature 2019.

La candidature de la France est également soutenue par Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, par Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, ainsi que par la Ville de Paris et le Conseil Régional d’Ile-de-France.

«  Le Président de la République m’a chargé, et c’est un honneur, de porter ce projet, en collaboration, bien sûr, avec WorldSkills France. La manifestation d’aujourd’hui, c’est une première étape : je souhaite qu’elle marque le lancement de la candidature officielle de Paris, mais aussi que ce soit l’occasion de tisser, resserrer les liens, et de démontrer la force, la vigueur, et la fermeté de notre engagement. Notre engagement en faveur de la France et de Paris, mais aussi plus largement, en faveur de l’excellence du savoir-faire français et du rayonnement à l’international. L’enjeu est de taille : nous devons saisir, ce qui est à mon sens, une opportunité unique de valoriser les métiers et ceux qui les exercent, à travers la formation professionnelle », a déclaré François Rebsamen.

L’envie d’accueillir la WorldSkills Competition en France en 2019 est unanime.

Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a marqué sa volonté, à travers l’organisation de cet événement, de changer le regard porté sur la jeunesse : «  Il y a une tendance que je constate, parfois conservatrice, à dépeindre la jeunesse comme un problème, une jeunesse oisive, une jeunesse sans repère, une jeunesse sans ambition. Ce tableau ne ressemble en rien à ce que je peux voir à longueur de journée, à longueur de semaine, à longueur de mois, dans ce Ministère de la Jeunesse. Au contraire, ces jeunes s’engagent, beaucoup plus qu’on ne le croit.

Nous voulons, avec le Ministre de l’Emploi, avec l’ensemble du Gouvernement, sous l’impulsion du Président de la République, mettre en avant tout ce qui marche, toutes les réussites de notre pays, et elles sont nombreuses. Les WorldSkills sont une opportunité formidable, l’opportunité de montrer que notre jeunesse a du talent, qu’elle a des compétences, que l’excellence se niche partout. »

Michel Guisembert, Président de l’association WorldSkills France qui s’engage depuis 60 ans pour changer le regard porté sur les métiers et les formations professionnelles, est ravi de constater un réel intérêt au plus haut niveau français et une vraie volonté de porter cette candidature. « Dans un contexte économique actuel qui reste difficile, le meilleur atout des jeunes, est d’avoir un métier. On dit d’ailleurs très justement que le métier, c’est ce qui reste quand on a tout perdu. On peut perdre parfois son emploi, mais jamais son métier. Et c’est justement lui qui permettra d’accéder à un nouvel emploi. »

Cette candidature bénéficie d’un parrain de premier choix à la renommée internationale incontestable, le chef étoilé Alain Ducasse qui salue cette initiative : « Je me sens proche de tous ces jeunes qui vont affluer des quatre coins du monde pour participer à ces Olympiades. Le travail, la discipline, la rigueur, les efforts qu’ils fournissent, je les connais bien et je les apprécie à leur juste valeur. Cuisinier, je suis aussi devenu formateur. Là encore je vois bien les enjeux de la formation professionnelle. La vérité est très simple : il n’y a pas d’entreprise compétitive sans une formation professionnelle adéquate. Nous avons, en France, compris cette vérité ; il reste du chemin à parcourir, certes, mais j’espère bien que l’organisation de cette Olympiade contribuera à accélérer le mouvement. Présenter la candidature de la France, c’est déjà un premier pas. Mais quand on commence un combat, le mieux c’est de le gagner ! Rendez-vous à São Paulo, le 10 août 2015. »

L’ensemble des personnalités présentes a ensuite signé la lettre officielle d’engagement de la France qui sera envoyée à Simon Bartley, le président de WorldSkills International.

« Avec cette candidature, avec ces jeunes qui représentent l’avenir de ce pays, on va porter haut les couleurs tricolores, bien sûr, pour gagner cette candidature, mais on va surtout donner enfin une image de la France dynamique, de celle qui peut gagner et qui va gagner » a clôturé François Rebsamen.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: