En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Une alimentation en énergie propre avec igus à bord

Publication: Décembre 2014

Partagez sur
 
Le couplage automatique d’une centrale électrique flottante dans le port de Hambourg permet de réduire les émissions nocives...
 

Cette centrale électrique flottante au gaz liquéfié va permettre d’alimenter en énergie les paquebots de croisière pendant qu’ils seront à quai dans le port. L’énergie est produite à partir de gaz naturel liquéfié (GNL) écologique. L’utilisation du gaz naturel permet d’économiser du diesel maritime et de réduire le rejet d’émissions et de particules des paquebots de croisière. Le couplage de la barge au quai est assuré à l’aide d’une solution complète signée igus, le spécialiste du guidage de l’énergie ayant en effet fourni l’ensemble du système, de l’armoire électrique jusqu’à la connectique.

Lorsqu’un bateau de croisière est à quai, les générateurs de bord doivent normalement continuer de tourner pour l’alimenter en électricité. Les émissions en substances nocives dans le port sont alors considérables. Pour pouvoir éviter cette pollution à l’avenir dans le port de Hambourg, la société Becker Marine Systems a mis au point et construit la barge LNG HYBRID « Hummel », une centrale électrique flottante au gaz liquéfié qui va alimenter les immenses paquebots de croisière en électricité. Becker Marine Systems a fait appel au spécialiste du guidage de l’énergie igus pour transporter l’énergie de la barge au quai où elle sera ensuite amenée aux paquebots.

Si les solutions spéciales font partie du quotidien des spécialistes igus, ces derniers ont dû, pour la première fois, aussi concevoir et mettre en oeuvre toute l’électronique ainsi que l’ensemble de la structure en acier.

Processus de couplage automatique

Dès que la barge est à son point de mouillage, une passerelle se déploie pour permettre de faire passer le personnel de celle-ci à la terre ferme. Sous cette passerelle se trouvent des chaînes porte-câbles d’igus dont la mission principale est de guider quatre gros câbles de 6/10kV et leurs connecteurs. Sur le quai, ces câbles sont raccordés à des armoires électriques dès que la passerelle est arrimée et que la chaîne a été déployée.

Ce système ne se contente toutefois pas d’assurer le couplage avec la barge et doit également compenser les mouvements constants du paquebot. La passerelle est donc en mouvement permanent afin de suivre la houle et les marées. Une utilisation régulière de la barge est prévue à partir de la saison des croisières 2015.

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique