En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

CEA-LETI : Un nouvel agent de contraste en vue d’améliorer le diagnostic et le traitement chirurgical du cancer

Publication: Décembre 2014

Partagez sur
 
Un agent de contraste d’échelle nanométrique basé sur la technologie Lipidots™ du CEA-Leti pour diagnostiquer les cancers...
 

Le CEA-Leti et le CLARA annoncent le développement d’un nouvel agent de contraste fluorescent qui permettra d’augmenter de manière significative la précision des interventions chirurgicales lors de l’ablation des tumeurs cancéreuses.

LipImage™ 815 a été développé grâce au projet NanoENO qui se concentre sur la production d’un agent de contraste d’échelle nanométrique dans le proche infrarouge dont le but est de guider, grâce à l’imagerie, la résection des sarcomes 1 des tissus mous. Cet agent est basé sur l’encapsulation d’un fluorophore dans les Lipidots™. Au cours du projet, les essais de validation précliniques ont été réalisés sur neuf résections de sarcomes spontanés des tissus mous sur des chiens de compagnie, guidés par l’imagerie par fluorescence, à la suite d’un diagnostic clinique par scanner. Cette utilisation clinique a confirmé la présence de sarcomes par fluorescence et permis aux chirurgiens de visualiser l’extension des tumeurs avec des marges chirurgicales satisfaisantes.

L’agent de contraste développé dans le projet NanoENO a également été conçu pour une imagerie bimodale nucléaire et optique, dans un but de diagnostic et d’imagerie intraopératoire de fluorescence.

«  L’équipe de NanoENO a clairement démontré que LipImage™ 815 était un agent d’imagerie de fluorescence très prometteur pour améliorer les diagnostics et guider les ablations de tumeurs, a déclaré Patrick Boisseau, Responsable du programme Nanomédecine du CEA-Leti et Président de la Plateforme technologique européenne pour la nanomédecine (ETPN). Cette application chirurgicale a également mis en évidence la polyvalence de la technologie Lipidots™ que les partenaires du Leti sont déjà en train d’adapter aux diagnostics médicaux et aux cosmétiques. »

« Depuis 11 ans, le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes soutient activement la recherche en oncologie, un secteur d’excellence des régions Rhône-Alpes et Auvergne, en accélérant le transfert des résultats de la recherche vers les malades. Le succès du projet NanoENO démontre à nouveau l’effet de levier que représente le programme Preuve de concept du CLARA pour soutenir le tissu économique régional » a déclaré Amaury Martin, Secrétaire Général du CLARA.

Le projet NanoENO a été coordonné par le CEA-Leti et appuyé par le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA) qui encourage les partenariats à fort potentiel entre les universités, les entreprises et les cliniques des régions Auvergne et Rhône-Alpes, dans le cadre de son programme « Preuve du concept CLARA ». Dispositif unique en France, Preuve du concept CLARA permet le financement et l’accompagnement de projets de transfert en cancérologie, tout en visant le développement du tissu économique local.

Le projet a également impliqué le département de médecine nucléaire de l’hôpital d’Orsay, l’école vétérinaire de Lyon (VetAgro Sup) et le groupe pharmaceutique européen Advanced Accelerator Applications (AAA) issu du CERN de Genève (Suisse), en 2002, pour développer des produits et des applications innovants à visée thérapeutique et diagnostique.

Les 700.000 euros investis dans ce projet proviennent notamment du Fonds Européen de Développement Economique et Régional (FEDER), de la région Rhône-Alpes et du groupe AAA (Advanced Accelerator Applications).

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique