En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Kroll Ontrack révolutionne les restaurations des tables SQL Server

Publication: Novembre 2014

Partagez sur
 
Avec le lancement d’Ontrack PowerControls pour SQL...
 

Ontrack PowerControls pour SQL restaure une table à partir d’une sauvegarde de base de données ou d’un instantané/Snap Shot en quelques secondes seulement

L’outil phare de Kroll Ontrack en matière de restauration de données s’attaque à l’un des plus grands casse-tête auxquels sont confrontés les administrateurs de bases de données SQL.

L’entreprise annonce avoir enrichi sa suite maintes fois primée Ontrack® PowerControls™ avec un outil de recherche et de restauration granulaires pour Microsoft® SQL Server®. La restauration de tables SQL à partir de sauvegardes ou d’instantanés/ Snap shot au niveau du stockage est fréquent. Elle peut facilement entrainer des heures de perturbation/indisponibilité chaque jour. Les nouvelles capacités peuvent considérablement réduire le temps passé à restaurer ces tables, de plusieurs heures à quelques minutes.

Une étude Kroll Ontrack révèle que 64 % des administrateurs de bases de données interrogés effectuent plusieurs restaurations SQL chaque mois. Elles sont la conséquence de tables supprimées, de données manquantes dans des lignes ou des colonnes, ou bien de données des tables requises à des fins de développement ou d’analyse. 39 % indiquent avoir entre une et cinq demandes de restauration SQL par mois, tandis qu’ils sont 25 % de plus à évoquer plus de 6 demandes de restauration par mois. Quand on leur demande combien de temps il leur faut généralement pour restaurer une table d’une base de données SQL Server, 52 % répondent plus d’une heure.

« SQL est le fondement de nombreuses applications d’entreprise. Lorsqu’une application SQL cruciale est bloquée, il n’est pas rare de voir le DSI penché sur l’épaule de l’administrateur de bases de données dans l’espoir d’un processus de restauration rapide, du fait que l’interruption peut coûter aux entreprises des milliers d’euros » indique Antoine Valette, responsable marketing chez Kroll Ontrack France. « Aujourd’hui, le processus de restauration nécessite généralement plusieurs heures. Cette durée dépend de la taille de la base de données et des méthodes actuelles de restauration de SQL Server, qui requièrent que la base soit restaurée dans son intégralité et que SQL Server soit présent pendant la restauration, même si le besoin porte sur une seule table. Ontrack PowerControls change les restaurations telles que les administrateurs de bases de données les connaissent actuellement, offrant à l’utilisateur la possibilité de restaurer des tables SQL de façon granulaire sans avoir à restaurer toute la base de données ni à utiliser SQL pour lire les sauvegardes ».

« Je fais trop souvent face à des tables supprimées ou manquantes dans mon travail. Elles génèrent beaucoup plus de problèmes et de perte de temps qu’elles ne le devraient. Je dois localiser la sauvegarde requise, trouver un serveur ayant suffisamment de place, puis restaurer toute la base de données simplement pour récupérer la table en question » déplore James Dorame, database systems manager chez Questar Assessment Inc. « Ontrack PowerControls me fait gagner des heures par rapport aux méthodes de restauration natives ».

Plus particulièrement, Ontrack PowerControls pour SQL permet aux administrateurs de bases de données de répondre rapidement et facilement aux demandes de restauration de tables SQL grâce aux caractéristiques suivantes :

- glisser-déposer de tables uniques depuis des sauvegardes SQL natives ou des instantanés au niveau du stockage vers l’environnement souhaité, sans qu’il soit nécessaire de restaurer la base de données dans son intégralité ;

- prévisualisation du contenu de la table pour vérifier à quelle version dans le temps correspond la table avant d’effectuer la restauration ;

- élimination de la nécessité d’exécuter des scripts T-SQL ou PowerShell lors de la restauration d’une table.

« Nous recevons jusqu’à trois requêtes par jour pour récupérer des tables supprimées » indique Mark Classen, consultant DBA. « Avec cet outil, nous pouvons facilement traiter ces situations et récupérer les tables pour les départements qui les demandent. Sans cet outil, nous ne sommes pas en mesure de répondre à ces demandes ».

http://www.ontrack.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique