En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

La voiture thermique a encore de beaux jours à venir !

Publication: Septembre 2014

Partagez sur
 
Coronelli International, cabinet de conseil en innovation industrielle revient sur l’un des buzz de l’industrie automobile...
 

Fort de ses liens tissés avec l’industrie automobile, Coronelli International fait le constat suivant. Les technologies actuelles, batterie lithium ou pile à combustible, ne permettront pas de révolutionner le marché automobile et resteront des marchés de niche.

« Non la grande rupture technologique pour le stockage de l’énergie électrique n’a pas encore eu lieu » précisé Véronique Saubot, Présidente du Groupe Coronelli International

L’explosion attendue du marché des voitures électrique n’est pas au rendez-vous. Aux Etats-Unis, principal marché mondial, près de 100 000* véhicules électriques se sont vendus en 2013. Bien que cela représente le double des ventes par rapport à 2012, on est encore loin des 16 millions de véhicules vendus chaque année aux Etats-Unis. La tendance est la même en France, principal marché en Europe, qui comptabilise moins de 10 000 véhicules électriques vendues en 2013 dans un marché de 1.8 millions de véhicules.

Le constat est similaire pour les véhicules hybrides, bien que plus nuancé car les ventes sont plus importantes. Avec 500 000 véhicules hybrides vendus aux Etats-Unis et près de 200 000 en Europe, la voiture hybride séduit plus les consommateurs, mais encore un fois, les ventes restent négligeables aux vues du nombre total de voitures vendues. Hormis le coût de ces technologies, les principaux freins à leur développement sont les infrastructures de recharge des véhicules et l’autonomie des véhicules.

Les infrastructures de recharge pour voiture électrique nécessitent de lourds investissements. Il n’y a aujourd’hui que 1 200 points de recharge en France contre déjà plus de 5 000 aux Pays-Bas. Ces investissements bénéficient pourtant d’importantes aides des Etats. En France par exemple, les bornes électriques de recharge font spécifiquement partie des 34 priorités de la politique industrielle française. Cependant, il faudra vraisemblablement patienter plusieurs années avant que le réseau de bornes de recharge puisse assurer un service de mobilité électrique efficace.

L’autre frein à l’essor des véhicules électriques est leur autonomie. Aujourd’hui l’autonomie moyenne des véhicules électriques n’est que de 150 km. On est bien loin de l’autonomie de nos voitures thermiques. « Ces raisons nous font penser que l’émergence de la voiture électrique, annoncée avec insistance tous les 20 ans depuis plus d’un siècle, n’est toujours pas pour demain », explique Véronique Saubot, présidente de Coronelli International.

La pile à combustible se pose en alternative d’avenir, mais pose plus de problèmes qu’elle n’en résout. Une solution à au problème d’autonomie des véhicules pourrait venir de la pile à combustible à hydrogène. Les premiers modèles équipés de cette technologie seront commercialisés dès 2015 aux Etats-Unis par Toyota. Ils promettent une autonomie de 480 km. Les piles à combustible à hydrogène seront donc en concurrence direct avec les batteries lithium. Cependant, bien qu’elles résolvent en partie le problème de l’autonomie des véhicules, la technologie des piles à combustible repose le problème des infrastructures de recharge, aujourd’hui inexistant.

« Sachant qu’il est déjà difficile de mettre un place un système de bornes de recharge électrique alors que tous les pays disposent d’un réseau électrique dense, qu’en sera-t-il de la création de toute une filière amont de l’hydrogène, principal carburant de la pile à combustible, et aujourd’hui inexistante ? » S’interroge Véronique Saubot.

Les investissements nécessaires à la création d’une filière de l’hydrogène sont colossales comparés aux investissements des bornes de recharges électriques, qui posent déjà des problèmes. Et si la solution se trouvait ailleurs ?

*Les chiffres cités sont issus d’études réalisées par IHS, JDPOWER et le Cabinet Coronelli International

http://www.coronelli-international....

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique