En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Igus, les paliers lisses iglidur conformes RoHS

Publication: Août 2014

Partagez sur
 
Conformes à la norme européenne, les polymères hautes performances d’igus lèvent une hypothèque sur l’avenir...
 

La directive européenne 2011/65/UE (RoHS II) élargie, en vigueur depuis le début de l’année, resserre les limites admissibles pour les substances dangereuses dans de plus en plus de domaines.

Depuis le 22 juillet, les produits ayant des concentrations inacceptables, comme les paliers lisses contenant du plomb par exemple, sont interdits, dans le domaine de la technique médicale. Les paliers lisses polymères iglidur d’igus représentent ici une alternative conforme à la directive RoHS et garantissent sécurité juridique et fonctionnelle pour le fabricant d’une part et utilisation et enlèvement sans danger pour l’utilisateur d’autre part.

Depuis le milieu des années 90, les appareils électriques et électroniques ainsi que leurs composants sont soumis dans toute l’Europe à des restrictions en terme d’utilisation de substances nocives pour l’environnement. Ces directives répondant à l’abréviation « RoHS » (Restriction of (the use of certain) Hazardous Substances) et de plus en plus sévères définissent des valeurs limites pour l’appel à des substances nécessaires du point de vue industriel mais potentiellement nocives à la santé telles que le chrome, le plomb, le mercure ou le brome.

La nouvelle norme RoHS II fixe pour la plupart d’entre elles un maximum de 0,1% du poids total. De nombreux fabricants ont déjà dû revoir leurs procédures de production et d’autres vont maintenant devoir réagir, les dispositions d’exception comme celles touchant par exemple la technique médicale et de contrôle disparaissant en juillet 2014. D’autres pays tels que les Etats-Unis, le Japon ou la Chine mettant en oeuvre des réglementations semblables, ces normes doivent donc de plus en plus souvent être respectées au niveau mondial. Les paliers composites métalliques renferment toutefois souvent des alliages qui ne sont pas conformes à la directive RoHS.

Avec les paliers lisses en iglidur, vous êtes à l’abri des amendements des textes et vous pouvez planifier

Les paliers iglidur représentent une alternative directe pour les clients touchés par la nécessité d’une conformité RoHS. En effet, les substances touchées par la directive ne jouent aucun rôle dans la composition de ces matériaux en composites thermoplastiques. La technologie des polymères iglidur, qui repose sur le principe de la lubrification à sec incorporée, fait uniquement appel à des composants et inoffensifs en terme de RoHS pour les composites contenant des polymères de base optimisés en termes tribologiques, des lubrifiants solides et des charges non métalliques.

De plus, les dispositions de la directive RoHS font l’objet d’un contrôle permanent et risquent donc à l’avenir de faire l’objet d’amendements des dispositions légales. Les fabricants dont les appareils et composants sont aujourd’hui dans les limites admissibles, voire même exclus des normes, doivent s’attendre à de nouvelles restrictions. Les paliers lisses polymères iglidur apportent dès aujourd’hui une sécurité en terme de planification. En effet, le principe de l’absence totale de substances dangereuses vient s’ajouter à leurs « traditionnels » avantages tels que l’absence d’entretien et de graisse, commune à tous les produits igus.

Ce qui fait de la conformité RoHS l’une des propriétés naturelles des paliers lisses iglidur. Mais ceux-ci ne se limitent pas à vous offrir une sécurité légale. Avec un calcul de leur durée de vie escomptée et une configuration à l’aide d’outils en ligne, les paliers lisses iglidur peuvent remplacer simplement et rapidement des paliers métalliques non conformes RoHS.

http://www.igus.fr

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique