En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

L’alliance SBA for Smart Cities a réuni plus de 150 personnes à l’occasion du lancement de son manifeste

Publication: Juillet 2014

Partagez sur
 
L’alliance SBA a réuni toutes les filières du bâtiment, les collectivités locales, les promoteurs, architectes, bureaux d’étude, AMO...
 

L’alliance SBA a réuni toutes les filières du bâtiment, les collectivités locales, les promoteurs, architectes, bureaux d’étude, AMO, installateurs, exploitants et mainteneurs. Il s’agissait de débattre sur le contexte et les enjeux des bâtiments intelligents et ainsi étayer les méthodes proposées par l’alliance au travers de son manifeste qui sort après deux ans de travaux.

Dans un premier temps, la directrice Smart Cities et Territoires d’Orange a rappelé le rôle majeur des TICs (Technologies de l’Information et de la Communication) dans l’écosystème SmartBuilding. « Au-delà de son métier d’opérateur, Orange est reconnu comme un intégrateur de services, le Smart Building est un levier pour le développement des villes intelligentes » souligne Nathalie Leboucher.

Une table ronde a réuni la maîtrise d’ouvrage (Bouygues, Neobuild), la maîtrise d’œuvre (Elithis), les intégrateurs de solutions (Cofely Axima GDF SUEZ), les industriels (ABB) ainsi que les fournisseurs énergie (EDF). Les débats très riches ont porté sur la vision de chaque intervenant sur le contexte et les enjeux des Smart Buildings.

La SBA a présenté sa stratégie et sa démarche en réponse à ces enjeux en déroulant la méthode décrite dans son « Manifeste des Bâtiments Intelligents pour des territoires durables et responsables ». La SBA apporte une méthode pour connecter des bâtiments hétérogènes : avec GTB, sans GTB avec automates, sans automates… L’impact de l’Internet des Objets dans ce marché a également été abordé.

Les participants ont pu découvrir le découpage en couche proposé pour assurer l’interopérabilité et également la méthode à suivre par un maître d’ouvrage pour définir sa stratégie numérique et énergétique. L’accent a été particulièrement mis sur le besoin de faire monter en compétence la totalité de la filière et sur la nécessité de raisonner en coût global, sans séparer les investissements des coûts opérationnels.

En conclusion, la SBA a annoncé le lancement en 2015 de deux labels : Ready2Grid et Ready2Services, véritables référentiels d’interopérabilité nécessaires au développement pérenne de ce marché.

Enfin, notons que suite à cette rencontre, la SBA s’est enrichie de nouveaux membres : Cofely Ineo, Ergelis, IBM, Lucibel, Toshiba Systèmes, Ubiant et l’Agence Coste, qui est le premier membre architecte de l’Association.

http://www.smartbuildingsalliance.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique