En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Arts et Métiers lance une Alliance Start-up pour favoriser le développement des start-up industrielles

Publication: 25 juin

Partagez sur
 
Souhaitant renforcer son action en faveur des start-up deeptech, Arts et Métiers lance, en complément de son incubateur, l’Alliance Start-Up pour un accompagnement des jeunes pousse industrielles hors les murs...
 

Créer un écosystème favorable au développement des start-up industrielles : La création de cette alliance est issue d’un constat de l’incubateur d’Arts et Métiers : les start-up industrielles font face à une multitude de défis dans leur phase de croissance. Afin d’y répondre, l’Alliance Start-up mettra à profit toute l’expertise du groupe Arts et Métiers et accompagnera les start-up sélectionnées sur quatre axes primordiaux : la R&D, l’industrialisation, le financement et l’internationalisation.

En rejoignant la structure, les start-up sélectionnées pourront profiter de la puissance de recherche d’Arts et Métiers, à travers ses laboratoires, mais aussi de ceux de l’Institut Carnot et d’AMValor, filière de valorisation d’Arts et Métiers. Les start-up bénéficieront ainsi d’une expertise en recherche et développement, leur permettant de structurer et développer leur projet.

Elles auront également accès à un soutien technique et technologique, pour aller plus loin dans leur phase d’industrialisation. Les équipes de l’Alliance leur permettront de formuler puis stabiliser leur cahier des charges et anticiper leur chaîne de production.

L’Alliance Start-Up permettra aussi de trouver des financements, auprès d’acteurs comme la BPI, les Régions ou les projets financés par l’Union Européenne. Dans un second temps, l’Alliance pourra également les accompagner dans un développement à l’international grâce au réseau des collaborations et projets de recherche internationaux.

Pour Marie Brandewinder, directrice de l’incubateur Arts et Métiers du Campus de Paris et de l’Alliance Start-up : « L’Alliance constituera ainsi un écosystème complet favorable au développement des start-up. Elles y trouveront à la fois une expertise Recherche et Développement et des partenaires financiers et techniques. »

Animée par l’équipe de l’incubateur d’Arts et Métiers et le Carnot ARTS, cette alliance s’adresse à des start-up suffisamment matures, rencontrant des défis d’industrialisation. Les critères de sélection porteront sur la durée d’existence, le nombre de collaborateurs, la mise sur le marché d’un produit… Le projet devra également s’inscrire dans la durabilité et rentrer en résonnance avec les expertises des laboratoires de la structure.

Cette année, l’Alliance a pour objectif de recruter une dizaine de start-up, via le réseau des anciens élèves et des partenaires industriels de l’école.

D’ici à 2027, Arts et Métiers souhaite y réunir une centaine de jeunes pousses de la deeptech.

Un facilitateur d’industrialisation collaborative

L’Alliance Start-Up s’inscrit dans une démarche d’industrialisation collaborative. En effet, le projet souhaite fédérer des acteurs publics et privés comme la Banque Publique d’Investissement (BPI), les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI), mais aussi des financiers, des experts ou des entreprises plus avancées.

La structure mobilise également l’intégralité de l’écosystème Arts et Métiers : ses alumni, à travers la Société d’Ingénieurs Arts et Métiers (Soce) et son réseau d’experts (Rexam). Elle compte aussi s’appuyer sur le fonds d’investissement Arts et Métiers Business Angels.

En parallèle d’un accompagnement complet, les start-up participant à l’alliance pourront également profiter de l’image de marque d’Arts et Métiers, qui les accompagnera tout au long de leur développement.

« En rejoignant l’alliance, les start-up peuvent afficher ce label et témoigner de notre accompagnement auprès de financeurs, par exemple », Ivan Iordanoff directeur général adjoint recherche et innovation d’Arts et Métiers.

https://www.artsetmetiers.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: