En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Manhattan Associates dévoile les résultats de son étude sur les opérations d’entreposage

Publication: 19 juin

Partagez sur
 
Fidélisation des employés, difficultés à gérer différents canaux et technologies obsolètes : autant de défis qui placent les opérations d’entrepôt sous le feu des projecteurs...
 

Manhattan Associates présente les résultats de son étude « State of Warehouse Operations 2024 », en partenariat avec Vanson Bourne, consacrée aux défis actuels et aux opportunités pour le secteur du commerce et de la distribution.

L’économie mondiale restant durablement ébranlée par une série d’événements macroéconomiques et géopolitiques profonds, les professionnels de la Supply Chain continuent de faire face à des défis majeurs. Qu’il s’agisse de la rétention et de l’engagement de la main-d’œuvre, des préoccupations environnementales, des avancées technologiques, des pénuries de matières premières ou des challenges liés aux attentes élevées des consommateurs sur des canaux toujours plus nombreux, le secteur de la logistique et de la distribution est bousculé par des facteurs puissants et variés.

Le cabinet Vanson Bourne a interrogé 2 000 professionnels de la Supply Chain au printemps 2024 en Australie, en Belgique, au Brésil, en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Norvège, au Mexique, en Espagne, en Suède et au Royaume-Uni. Les personnes interrogées incluent à la fois des cadres supérieurs et du personnel opérationnel, dans les secteurs de la fabrication et de la production, de la logistique, des produits pharmaceutiques, du retail, de l’automobile et de la grande distribution.

Concernant les principaux défis, l’écrasante majorité des personnes interrogées (97 %) estime que l’infrastructure informatique de leurs opérations d’entreposage nécessite, a minima, quelques projets de modernisation. 84 % ont déclaré rencontrer des difficultés à fidéliser leur personnel, tandis que 73 % ont indiqué que le volume de marchandises transitant par leurs entrepôts avait augmenté au cours des 12 derniers mois, exacerbant les problématiques auxquelles ils étaient déjà confrontés.

Néanmoins, les professionnels du secteur restent plutôt optimistes quant à l’avenir ; 75 % et 72 % pensent que l’IA générative et la robotique (respectivement) vont jouer un rôle positif dans l’amélioration des conditions de travail et de la satisfaction des collaborateurs, notamment grâce à la diminution des opérations manuelles, à l’augmentation de l’automatisation, à la rationalisation des workflows et à la réduction des procédures écrites. Alors que les entreprises cherchent des moyens de simplifier les opérations, de répondre à une demande accrue et d’améliorer l’expérience de leurs employés, une innovation continue de la Supply Chain est nécessaire pour faire face aux risques émergents, tout en tirant pleinement parti des nouvelles opportunités.

Le rapport met en exergue trois points clés qui visent à aider les professionnels de la Supply Chain à façonner l’entrepôt de demain :

1. La gestion d’entrepôt est de plus en plus complexe pour les entreprises et il est important que les employés se sentent écoutés, engagés et valorisés. Un nombre non négligeable de répondants ont cité les défis liés au personnel, notamment le recrutement et la formation des intérimaires (41 %) et la garantie de la productivité (40 %), qui ont augmenté de manière significative au cours des 12 derniers mois.

2. 28 % des entreprises interrogées ont souligné que l’obsolescence du matériel et des logiciels informatiques est le défi le plus pressant auquel elles sont actuellement confrontées. Cet enjeu représente une charge budgétaire et technologique significative pour près d’une entreprise sur trois.

3. 26 % des personnes interrogées ont déclaré avoir du mal à gérer les commandes provenant de différents canaux, tandis que 23 % ont affirmé rencontrer des difficultés à répondre aux attentes croissantes des consommateurs en matière de délais d’exécution.

Henri Seroux, SVP EMEA chez Manhattan Associates, commente : « Les entrepôts sont au cœur de la Supply Chain unifiée et de l’exécution des commandes. Relever les défis mis en évidence dans ce rapport est crucial pour la compétitivité et la réussite à long terme des entreprises. Les résultats soulignent l’importance de garder un temps d’avance et de continuer à intégrer de nouvelles technologies telles que les micro-services et l’IA générative, afin de permettre aux chaînes logistiques de contribuer à la croissance des entreprises et à l’excellence de leur service client. »

« Une stratégie Supply Chain plus unifiée crée de l’efficacité, et donc de la durabilité. In fine, cela ne peut être que positif pour les résultats des entreprises ainsi que pour la planète », conclut Henri Seroux.

https://www.manh.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: