En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Les succès des membres de NAE

Publication: 23 janvier

Partagez sur
 
Le Projet OPTIMAN : Révolutionner la Gestion de la Production avec l’Intelligence Artificielle et la Collaboration Humain-Machine...
 

La PME normande MAUGARS INDUSTRIE et le laboratoire de recherche CESI LINEACT, tous deux membres de NAE, annoncent le lancement officiel du projet OPTIMAN (OPTimisation MUlti-objectif basée sur les jumeaux Numériques de cellule d’usinage robotisée centrée sur l’humain). Soutenu financièrement par l’Europe à travers le dispositif FEDER, ce projet de recherche appliquée vise à transformer les processus de production au sein des PME industrielles en exploitant les technologies innovantes telles que la robotique, l’intelligence artificielle et le jumeau numérique.

Optimiser la productivité tout en plaçant l’humain au centre de l’industrie du futur

L’innovation est au cœur de l’industrie 5.0 et OPTIMAN se démarque en développant une planification axée sur l’humain, contrairement à de nombreuses initiatives qui se concentrent uniquement sur l’interaction homme-machine. En optimisant la conception des cellules robotisées et en intégrant des algorithmes d’optimisation avancés, le projet vise à créer des plans de production flexibles et autonomes où l’opérateur humain contribue de manière optimale tout en réduisant les efforts cognitifs inutiles.

L’objectif ultime est d’accroître la compétitivité des PME industrielles face à l’évolution rapide des technologies, tout en mettant en avant le facteur humain. Ainsi, OPTIMAN se fixe trois objectifs principaux :

- Exploitation optimale des outils de production : en réduisant le temps de préparation par produit et en assurant un approvisionnement continu des cellules d’usinage, le projet vise à maximiser le taux d’utilisation du système de production. Des solutions basées sur la robotisation, l’optimisation de la conception des cellules, la supervision via jumeau numérique et l’optimisation de l’ordonnancement seront mises en œuvre ;

- Optimisation du fonctionnement de l’atelier : en développant un outil d’aide à la décision automatique, OPTIMAN planifiera les tâches et les ressources de manière prévisionnelle et dynamique, prenant en compte des contraintes telles que le confort de l’opérateur, l’efficacité de production et la gestion des stocks ;

- Diffusion des résultats : les résultats du projet seront partagés avec d’autres entreprises de la région Normandie à travers des ateliers de sensibilisation, le réseau NAE et des publications scientifiques nationales et internationales.

Dans les starting-blocks

Le projet OPTIMAN a récemment tenu sa première réunion de lancement, marquant le début d’une collaboration intensive entre MAUGARS INDUSTRIE et CESI LINEACT. De plus, le recrutement d’un ingénieur de recherche et d’un stagiaire de six mois est en cours pour renforcer l’équipe dédiée au projet.

« Nous travaillons avec nos membres sur l’intégration progressive de l’Intelligence Artificielle dans les processus industriels. Comme l’illustre ce projet, l’objectif est de gagner en efficience en rendant les postes plus agiles et confortables pour les opérateurs. C’est également un axe qui contribue à l’attractivité des métiers industriels », souligne Philippe Eudeline, Président de la filière NAE.

https://www.nae.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: