En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

SW France poursuit sa stratégie de diversification avec des solutions d’usinage pour le secteur médical

Publication: 16 janvier

Partagez sur
 
Flexibilité, précision, répétabilité et faible encombrement au sol avec les centres d’usinage bi-broches SW...
 

SW France, filiale du leader mondial dans le domaine des centres d’usinage horizontaux multibroches, historiquement partenaire du secteur automobile, poursuit sa stratégie de diversification. La gamme de machines de petites dimensions SW répond parfaitement aux exigences du secteur médical pour l’usinage de dispositifs médicaux, tels les prothèses et instruments chirurgicaux. SW France s’appuie sur l’expérience de plusieurs décennies et le savoir-faire de la maison mère (Allemagne) dans ce secteur de pointe.

L’usinage médical, qui concerne la fabrication de dispositifs médicaux tels que les implants, les prothèses et les instruments chirurgicaux, dont les kits d’instruments ancillaires, est soumis à des contraintes spécifiques en raison de la nature critique et sensible des produits finaux. Les machines-outils utilisées dans l’usinage médical jouent un rôle essentiel dans la fabrication de dispositifs médicaux de haute qualité et conformes aux normes réglementaires. En Allemagne, à proximité immédiate du constructeur de machines-outils SW, se trouve le Centre de Production des Techniques Médicales. Depuis de nombreuses années, SW est partenaire de fabricants de renom qui développent et produisent des dispositifs médicaux utilisés dans le monde entier.

Des matériaux spécifiques, exigeants à usiner

Les dispositifs médicaux sont souvent fabriqués à partir de matériaux spécifiques tels que le titane, l’acier inoxydable, le chrome-cobalt, et même le polyéthylène biocompatible. Ces matériaux doivent être usinés avec précision pour garantir la conformité aux normes médicales et assurer la biocompatibilité. Mais certains matériaux médicaux, tels que le titane et le chrome-cobalt, peuvent être difficiles à usiner en raison de leur dureté. Les centres d’usinage SW sont parfaitement adaptés à ces matériaux spécifiques et assurent une coupe efficace sans compromettre la qualité de la surface. Parmi les dispositifs médicaux usinés sur les centres d’usinage SW de petite dimension, citons, par exemple, des instruments chirurgicaux tels que ciseaux, pinces, poinçons, râpes et également des prothèses destinées aux articulations de la hanche, du genou ainsi que les plaques osseuses de la chirurgie des articulations et de la colonne vertébrale.

Le besoin de flexibilité pour enchaîner les petites séries d’une grande variété de pièces

En Europe et notamment en France, les fabricants de dispositifs médicaux sont majoritairement constitués de petites structures qui produisent des petites/moyennes séries de pièces extrêmement précises et variées.

Comme l’explique Régis Alexandre, Directeur Général de SW France : « Les solutions innovantes de SW font preuve d’une grande flexibilité. Un même système de serrage permet d’usiner, à partir de 7 bruts différents, de nombreuses variantes dimensionnelles de pièces finies. Il est aussi possible d’équiper la machine de solutions « point zéro », permettant le changement du système de serrage de pièces en quelques minutes avec une précision de quelques microns. Les robots de chargement de pièces apportent aux fabricants l’extrême flexibilité dont ils ont besoin pour enchaîner les changements de séries. Avec le robot de chargement, le centre d’usinage devient autonome, notamment lors des productions lancées les week-ends. »

Extrême précision et répétabilité exemplaire

Par ailleurs, les tolérances dimensionnelles et géométriques dans l’usinage médical sont souvent très strictes. La précision est cruciale pour garantir un ajustement parfait, la fonctionnalité et la sécurité des dispositifs médicaux. De plus, les surfaces des composants médicaux doivent souvent avoir un état de surface approprié, poli-glacé, pour minimiser le risque d’irritation tissulaire et réduire le potentiel de contamination ou bien rugueux pour assurer une ostéo-intégration parfaite.

Les centres d’usinage SW sont conçus pour minimiser les vibrations et assurer une coupe stable, en particulier lors de l’usinage de matériaux biomédicaux tels que le titane. Ils assurent une précision élevée afin de respecter les tolérances serrées exigées ainsi qu’un état de surface parfait, sans bavures.

Les solutions SW multibroches et les entraînements avec axes linéaires permettent d’obtenir les temps d’usinage les plus courts, la précision et la productivité les plus élevées. Grâce à leur construction monobloc, les machines SW offrent une rigidité et une répétabilité exemplaires.

A titre d’exemples, le centre d’usinage BAW02 (200 mm entre-axes broches) et le centre d’usinage BAW03-22 (300 mm entre-axes), présenté en avant-1ère mondiale lors du salon EMO 2023, offrent une précision inégalée avec des tolérances de l’ordre du micron (planéité, parallélisme), une répétabilité exceptionnelle et une maintenance réduite. Grâce à leur principe de fonctionnement, le moteur linéaire fonctionne sans usure dans chaque application, la stabilité thermique est garantie. La position horizontale des deux broches préserve les pièces qui ne sont pas en contact avec les copeaux, le nettoyage est facilité car la pièce est inondée de lubrifiant. Dans le cas de pièces composites, SW propose des solutions d’usinage à sec. Les centres d’usinage peuvent également être équipés d’une automatisation robotisée.

La solution bi-broche : 2 machines en 1 seule, un encombrement réduit dans le centre de production

« La plupart des fabricants de dispositifs médicaux, » commente Régis Alexandre, « disposent de peu de place dans leur centre de production. Alors il est souvent préférable d’opter pour une machine bi-broche, capable de produire autant que deux machines mais plus économique. L’encombrement au sol est divisé par deux, de même que les besoins en énergie. Cela est également intéressant, dans le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre dans les ateliers et de cout élevé de l’énergie. »

SW se positionne comme un partenaire

L’équipe d’ingénieurs projets et de techniciens d’applications de SW France agit comme un véritable partenaire, à même d’apporter des solutions aux fabricants des dispositifs médicaux. Selon les besoins en usinage, il peut s’agir de solutions clés en main comprenant la conception des systèmes de serrage de pièces, les études de temps, la programmation des cycles d’usinage ainsi que la définition des outils. Des solutions d’automatisation tel qu’un système de chargement robotisé sont souvent préconisées.

Les clients bénéficient de prestations nommées « life service » dont l’objectif est de maintenir la productivité au plus haut niveau et de prolonger considérablement le cycle de vie de leur(s) machine(s). En effet, grâce à une connexion en ligne et directe avec la machine, l’équipe de SW France assure une surveillance permanente des paramètres jugés essentiels. En cas d’alerte, une action est immédiatement déclenchée, un diagnostic à distance est posé et une solution est rapidement proposée.

https://www.sw-machines.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: