En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Juno annonce un premier tour de table de 3 millions d’euros

Publication: Juillet 2023

Partagez sur
 
Juno, reconnue comme l’une des solutions SaaS les plus innovantes de l’industrie 4.0, franchit une étape majeure dans sa mission de révolutionner la gestion des opérations en usine. Après seulement un an et demi d’existence, cette startup parisienne est fière d’annoncer sa première levée de fonds de 3 millions d’euros...
 

Après avoir passé sa première année à co-construire sa solution avec des acteurs majeurs de l’industrie et effectué son lancement sur le marché en janvier 2023, Juno franchit une nouvelle étape de sa vie d’entreprise et annonce une levée de fonds de 3 millions d’euros. Les investisseurs, les fonds Digital Venture de Bpifrance, MAIF Avenir et OSS Ventures ainsi que des Business Angels experts de l’industrie (dont Benjamin Gauchenot, directeur général d’Éolane France et ex VP opérations de Lacroix Electronics) ont été séduits par l’ambition, la croissance et la vision de la jeune startup.

Juno est né d’un constat : 83% des usines gèrent leurs opérations avec des process lourds, basés sur des systèmes Excel et papier. Équipés de leurs chaussures de sécurité et de leurs blouses blanches, Thibaud Godillot et Reda Ouafi ont alors co-construit leur solution, main dans la main avec des acteurs majeurs de l’industrie. Juno est né : une solution SaaS révolutionnaire dédiée au pilotage des opérations industrielles.

Thibaud Godillot, CEO et cofondateur de Juno, déclare : « Depuis la création de Juno, nous n’avons qu’un seul objectif : développer la solution la plus performante du marché pour aider les industriels à gagner en productivité et en excellence opérationnelle. Notre plus grande réussite ? L’adoption terrain exceptionnelle et l’accueil que réservent les équipes opérationnelles à Juno quand on déploie la solution dans les usines. »

La promesse de Juno est forte : rendre les usines européennes plus productives en digitalisant leurs processus opérationnels et en permettant une traçabilité complète et en temps réel des données terrain.

« Concrètement, ce qu’on apporte, c’est une augmentation de 30% sur la productivité d’une usine, une réduction de 80% du temps sans valeur ajoutée des opérationnels et une détection de 100% des non conformités. » annonce Reda Ouafi, CTO et co-fondateur de Juno.

Particulièrement appréciée des industries soumises à de fortes réglementations (pharmaceutique, médicale, agro-alimentaire, électronique, aéronautique…), la solution SaaS propose une interface no code ergonomique et intuitive pour qu’opérateurs et managers puissent l’utiliser facilement et rapidement. Fini les déploiements de logiciels interminables (18 mois en moyenne) et fastidieux (50% de taux de réussite seulement).

Juno promet d’être opérationnel en seulement 2 mois.

Avec cette première levée de fonds, l’objectif est clair, accélérer leur croissance au travers de 3 piliers : le recrutement de nouveaux talents, le développement de fonctionnalités à forte valeur ajoutée par l’intégration du machine learning et de l’IA, l’expansion sur le marché européen et à l’international.

Jeanne Bouresche, Chargée d’Investissement Senior chez Bpifrance Digital Venture : « En passant plus de 6 mois au contact des usines, Thibaud et Reda ont constaté que plus de 80% d’entre elles fonctionnaient encore avec des systèmes opérationnels obsolètes. Ils restent très à l’écoute du terrain afin de construire la solution qui réponde au mieux aux problématiques de digitalisation des usines. L’équipe Digital Venture de Bpifrance a été impressionnée par la capacité de Juno à créer un produit qui génère autant d’usage et de satisfaction chez les premiers clients, aussi bien côté managers qu’opérateurs. Nous sommes convaincus que Juno a le potentiel pour être adoptée massivement par les usines et participer à l’accélération de la digitalisation de l’industrie. »

Timothée Poulain, Directeur d’Investissement chez MAIF Avenir : « Nous avons été séduits par le duo de fondateurs qui s’est rapidement démarqué par sa complémentarité et sa capacité à comprendre les enjeux auxquels font face les industries manufacturières dans la supervision des opérations sur site et le suivi de la qualité. Un grand travail de market research a été réalisé par l’équipe Juno en immersion directe dans les ateliers de production avec toujours pour mission d’améliorer le quotidien des opérateurs et contribuer au renforcement de l’attractivité du tissu industriel européen. L’impressionnante modularité du produit permise par l’approche no-code de sa solution SaaS sera un atout indéniable à Juno pour trouver et valider son product-market fit à la fois sur les industries ultra-réglementées mais aussi sur des industries plus traditionnelles d’assemblage. Nous sommes convaincus que Juno, portée par son équipe et son ambition, sera en capacité de devenir un incontournable de la digitalisation et de l’efficience industrielle. »

Renan Devillières, CEO et co-fondateur d’OSS Ventures : « Juno et ses fondateurs ont toujours eu à cœur de résoudre des problématiques du terrain, avec les cols bleus. Cette obsession sur la qualité de la solution se traduit aujourd’hui par des utilisateurs heureux et promoteurs, et des clients qui bénéficient enfin du développement moderne dans un endroit, les usines, trop souvent délaissé. Pour la réindustrialisation de notre continent, Thibaud et Reda proposent une brique résolument technique, radicale dans sa vision, et simplissime dans sa mise en place. Toute l’équipe de OSS Ventures est heureuse de compter sur MAIF Avenir et Bpifrance pour cette nouvelle phase d’accélération, deux structures bienveillantes et ambitieuses qui épauleront Reda et Thibaud pour accompagner leur ambition. »

https://www.juno.tech/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: