En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

StemInov intègre le programme French Tech, Health20

Publication: Avril 2023

Partagez sur
 
La société, qui développe un biomédicament très innovant, issus de cellules souches de cordons ombilicaux, pour soigner les maladies inflammatoires vient d’être sélectionnée pour la première édition du programme French Tech, Health 20...
 

StemInov, société de biotechnologies développant un biomédicament innovant à base de cellules souches issues du cordon ombilical pour traiter les maladies inflammatoires, a été sélectionnée pour intégrer le programme French Tech, Health20. Ce nouveau programme d’accompagnement de la French Tech récompense 21 startup qui développent des innovations de rupture particulièrement prometteuses, dans les domaines prioritaires du plan « Innovation Santé 2030 » en lien étroit avec l’Agence innovation en santé.

Fin mars, Jean-Noël Barrot, Ministre délégué en charge de la Transition numérique et des télécommunications, Clara Chappaz, Directrice de la Mission French Tech et Lise Alter, Directrice générale de l’Agence de l’innovation en Santé, ont annoncé la liste des 21 startup lauréates de la première édition du French Tech, Health20.

Ce programme a pour ambition d’accompagner les 21 startup à fort potentiel qui répondent à un objectif commun d’accélération de l’innovation au service de la souveraineté technologique, industrielle et sanitaires de la France, afin de les aider à se développer et à déployer leurs initiatives à grande échelle. Les 21 startup sélectionnées, sur les 400 candidatures reçues et les 50 startup auditionnées, bénéficieront pendant un an d’un accompagnement de la Mission French Tech, c’est-à-dire l’accès au réseau des correspondants French Tech dans plus de 60 services publics et d’une visibilité renforcée en France et à l’international.

StemInov s’inscrit dans la stratégie d’accélération des biothérapies-bioproduction du volet santé de France 2030 « Innovation Santé 2030 » dont les indications les plus avancées sont le choc septique et le syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA).

« Nous sommes très heureux d’intégrer le programme French Tech, Health20 très sélectif et nous remercions sincèrement les instances du programme. Il va nous permettre d’accélérer le déploiement et le développement de notre technologie de rupture avec nos programmes propriétaires et collaboratifs avec une plus grande visibilité en France et à l’international. Nous sommes d’autant plus ravis que nous sommes en préparation de notre prochaine levée de fonds qui nous permettra de mener les essais cliniques chez les patients atteints d’infections pulmonaires graves s’orientant vers un choc septique ou SDRA. » précise Julie Hutin, CEO de StemInov.

La bioproduction d’un premier médicament de thérapie cellulaire à partir de cellules souches de cordons ombilicaux dans le choc septique et le SDRA

Avec sa plateforme de production et d’amplification de cellules souches mésenchymateuses de très haute qualité à un coût maîtrisé, implantée à Strasbourg, StemInov a pour ambition de mener des programmes propriétaires dans les pathologies inflammatoires, avec le lancement d’une première étude clinique dans le choc septique et le SDRA mais également de signer des programmes en co-développement dans d’autres domaines thérapeutiques.

WhartSep, le médicament bioproduit par un process spécifique développé par StemInov, est constitué de cellules souches mésenchymateuses issues du cordon ombilical (gelée de Wharton CSM- GW) qui ont des propriétés très intéressantes pour soigner les maladies inflammatoires. Pour la première fois, ce candidat médicament conjugue trois actions complémentaires : Les cellules souches sont, en effet, capables de moduler l’inflammation, cibler et migrer vers les organes lésés (principalement les poumons) et, enfin, exercer une action antibactérienne. Une fois fabriqué, le biomédicament est congelé dans des vials qui sont directement injectables après décongélation aux patients en réanimation.

Le choc septique est généré par une infection très sévère qui submerge les capacités de résistance et de défense de l’organisme, le corps répond de façon disproportionnée par rapport à l’infection, entraînant in-fine une défaillance d’organe. Les médecins-réanimateurs utilisent des antibiothérapies ou mettent en place un support d’organes ainsi qu’un remplissage vasculaire qui ont une efficacité limitée puisque dans plus de 40% des cas les patients décèdent.

Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement spécifique pour soigner le choc septique et le syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA). Pour rappel, le choc septique est la première cause de décès dans les unités de réanimation, et la 10ème cause de décès dans les pays développés. Dans le monde, une personne meurt toutes les 3 à 4 minutes des suites des complications d’une infection.

https://www.steminov.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: