En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Le tout premier jeu de puces dédié au nettoyage par ultrasons des lentilles

Publication: 18 janvier

Partagez sur
 
Grâce à la technologie de nettoyage de lentilles par ultrasons de TI, les ingénieurs ont désormais la possibilité de concevoir des systèmes fiables, compacts et abordables pour l’automobile et l’industrie...
 

Texas Instruments (TI) lance les tout premiers semiconducteurs dotés d’une technologie de nettoyage par ultrasons des lentilles (ULC), spécialement conçus pour permettre aux systèmes optiques de détecter rapidement la saleté, le gel et l’eau et de les éliminer à l’aide de vibrations microscopiques.

Traditionnellement, l’élimination de contaminants sur les lentilles optiques se fait manuellement, occasionnant ainsi une interruption de service, ou bien nécessite de recourir à différentes pièces mécaniques susceptibles de présenter un dysfonctionnement. Le nouveau jeu de puces de TI dédié au nettoyage par ultrasons des lentilles, doté du processeur de signal numérique ULC1001 et du pilote de transducteur piézoélectrique DRV2901, comporte une technologie propriétaire permettant aux caméras optiques d’éliminer rapidement les contaminants en utilisant des vibrations parfaitement contrôlées ; la précision du système s’en trouve améliorée et les exigences de maintenance réduites. Grâce à ce jeu de puces, les ingénieurs ont à disposition un moyen compact et abordable d’utiliser la technologie de nettoyage par ultrasons des lentilles sur une grande variété d’applications et de format de caméras.

« La technologie de nettoyage par ultrasons des lentilles peut permettre de populariser l’usage des objectifs et des capteurs autonettoyants. Les approches actuelles sont coûteuses, peu pratiques, et nécessitent des dispositifs mécaniques complexes, des composants électroniques onéreux et un grand nombre d’opérations de traitement afin de détecter les contaminants et de procéder à leur élimination », rappelle Avi Yashar, ingénieur en marketing produits chez TI. « Face à la recrudescence récente des caméras dans diverses applications, de l’automobile (y compris avec les caméras de surveillance de la circulation) à l’industrie en passant par les villes intelligentes, il y a un véritable besoin de solutions simples et économiques pour disposer de capteurs autonettoyants. »

Le contrôleur ULC1001 est doté d’algorithmes propriétaires gérant les fonctions de détection automatique, de nettoyage, de gestion de la température et de détection des pannes sans s’appuyer sur le traitement d’image. La technologie s’adapte ainsi à différentes conceptions de lentilles optiques. Étant donné le caractère compact du jeu de puces, il est possible d’améliorer les capacités de vision et de détection de nombreuses applications, partout où une caméra ou un capteur pourrait se salir. Pour découvrir son fonctionnement, consultez l’article technique « Nettoyage par ultrasons des lentilles : la technologie statique dont vous aviez besoin sans le savoir ».

« La complexité des systèmes avancés d’assistance à la conduite va croissant, et les conducteurs se reposent de plus en plus sur eux ; il est donc plus important que jamais que les capteurs soient pleinement opérationnels en permanence », déclare Edward Sanchez, analyste senior spécialiste de l’automobile chez TechInsights. « La présence de salissures ou de corps étrangers sur l’objectif optique n’est qu’un désagrément lorsque l’on parle d’une caméra de recul ; mais sur un véhicule qui s’appuie sur des données d’imagerie et de capteurs précises, elle devient un problème fonctionnel et de sécurité absolument vital. L’approche du nettoyage par ultrasons des lentilles adoptée par TI résout une problématique qui sera bientôt prééminente dans le domaine des systèmes avancés d’assistance à la conduite et des véhicules autonomes de manière à la fois pratique et abordable. »

Réduire la taille et la complexité des systèmes grâce à une solution intégrée

Le jeu de puces de TI dédié au nettoyage par ultrasons des lentilles permet de se passer de pièces mécaniques complexes et d’interventions humaines sur les systèmes de nettoyage d’objectifs. Le processeur de signal numérique ULC1001, avec ses algorithmes propriétaires, comporte un modulateur de largeur d’impulsions, des amplificateurs de détection de courant et de tension, ainsi qu’un convertisseur analogique-numérique. Combiné au pilote de transducteur piézoélectrique DRV2901 utilisé comme amplificateur associé, le jeu de puces de TI permet de disposer d’une fonction de nettoyage par ultrasons dans un format compact, sur un circuit imprimé inférieur à 25 mm x 15 mm, réduisant ainsi le nombre de composants tout en offrant davantage de fonctions qu’une solution discrète.

Offre groupée, disponibilité et prix

Le processeur de signal numérique ULC1001 est produit en grande série, et disponible à l’achat sur TI.com ainsi qu’auprès des distributeurs autorisés dans un boîtier QFN (Quad Flat No-lead) HotRod™ 4,5 mm x 5 mm à 32 broches, à partir de 6,43 USD pour 1 000 unités. Le pilote de transducteur piézoélectrique DRV2901 est disponible à l’achat au prix de 5,35 USD pour 1 000 unités. Des bobines complètes sont proposées sur TI.com et via d’autres canaux. Le module d’évaluation ULC1001-DRV290XEVM peut être commandé sur TI.com pour 249 USD. Le site propose différentes options de paiement et d’expédition.

https://www.ti.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: