En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Ironhack lance son service de matching de talents à l’international

Publication: 18 janvier

Partagez sur
 
Objectif : former en amont les étudiants en fonction des besoins en recrutement des entreprises à travers le monde. Des formations intensives aux métiers de la Tech en présentiel, en ligne ou en alternance...
 

A l’occasion de cette nouvelle année 2023, Ironhack, l’un des principaux organismes de formation spécialisé dans les métiers du numérique, lance un nouveau dispositif permettant aux étudiants de suivre une formation intensive en développement Web, UX/UI design, data analyse ou cybersécurité et d’être ensuite recrutés au sein d’un réseau de plus de 600 entreprises partenaires au niveau mondial.

« Cette année, nous avons décidé de mettre davantage en avant la dimension internationale d’Ironhack. C’est à la fois un atout considérable pour nos étudiants, nos entreprises partenaires mais également la réponse à une demande croissante que nous enregistrons dans chaque pays où nous sommes présents. Comme toutes nos formations sont en anglais, nos étudiants peuvent suivre les cours aussi bien à Paris qu’à Barcelone ou Miami et être ensuite embauchés à Sao Paulo ou Berlin en fonction de leurs souhaits et des postes recherchés », a commenté Manon Pellat, General Manager chez Ironhack.

Ironhack : une Marketplace de talents dans la Tech

Ironhack a disrupté l’apprentissage des métiers de la Tech depuis 2013 et compte aujourd’hui 10 campus répartis sur 3 continents : en Europe, en Amérique latine et aux Etats Unis.

Au total ce sont plus de 10 000 étudiants qui ont été formés aux métiers du numériques dont plus de 1 400 uniquement en France.

La force d’Ironhack réside également dans son réseau d’entreprises partenaires qui compte aujourd’hui plus de 600 sociétés reconnues, aussi bien parmi les entreprises du Fortune 500, mais aussi de PME, start-ups ou agences.

« Toutes les équipes d’Ironhack réparties sur le globe accompagnent les étudiants afin de développer leurs talents et ainsi aident les entreprises à embaucher en accroissant la diversité de leur main-d’œuvre. Cette fluidité permet à nos étudiants d’être embauchés dans les meilleures entreprises du monde entier très rapidement après la validation de leur cursus », a conclu Manon Pellat, General Manager chez Ironhack.

Des formations en ligne et/ou en campus

Tous les étudiants peuvent se former à distance ou bien sur les sites de nos 10 campus et suivre des cours dispensés en anglais (ou dans la langue locale) afin de compléter cette compétence indispensable pour la pratique d’un métier dans la Tech. Chaque étudiant bénéficie d’un accompagnement personnalisé, tout au long de sa formation mais également lors de sa recherche d’entreprise pour son embauche ou son contrat d’alternance grâce à nos coachs et notre service carrière dédié.

Un vivier d’entreprises renommées

Ironhack bénéficie d’un réseau de plus de 600 entreprises qui recrutent toute l’année sur des postes liés aux métiers du numériques comme : Accenture, Amazon, Criteo, Zalando, Microsoft, Samsung, Airbus, American Express, BackMarket, Capgemini, Cdiscount, Engie, Fleet, GRDF, Mirakl, Payfit, Swile, Thales, ManoMano, Google, Visa, Twitter, Orange, etc.

Témoignage de Marion, ancienne étudiante en remote travaillant en Espagne

Marion est française et a fait le bootcamp d’UX/UI Design 100% en ligne. Aujourd’hui, elle est Product Designer pour une plateforme digitale et vit à Madrid en Espagne.

“J’ai démarré le bootcamp Ironhack UX/UI en remote en octobre 2020. [...] J’ai choisi Ironhack car je n’avais que des retours très positifs. De plus, la formation est particulièrement réputée en Espagne où je vis. J’ai préféré faire la formation en remote car cela me permettait de mieux concilier vie pro/vie perso. Faire la formation en anglais m’a permis de me remettre à niveau, de me préparer à travailler dans un environnement international mais aussi de rencontrer d’autres étudiants venant de pays variés, ce qui fut très enrichissant. On apprend différentes façons d’aborder les sujets selon la culture, l’éducation, cela permet d’ouvrir son point de vue, d’apprendre de nouvelles façons de travailler, d’appréhender les choses. Quand on travaille en équipe avec des personnes venant d’horizons différents notre référentiel de connaissance devient immense ! Et les "small talks pendant les travaux de groupe sont particulièrement intéressants car on apprend plein de choses sur d’autres cultures. En faisant la formation avec Ironhack j’ai développé un réseau assez large en Europe bien sûr mais aussi aux US avec d’anciens alumni. Il y a une forte entraide entre anciens Ironhackers.”

Témoignage de Guillaume, ancien étudiant en France et “digital nomad”

Guillaume est français et a fait le bootcamp d’UX/UI Design en présentiel à Paris. Aujourd’hui, il est Head of Design pour une startup et alterne sa vie entre Paris, Sofia (Bulgarie) et Londres (Royaume-Unis).

“J’ai choisi le bootcamp UX/UI à Paris en anglais [...] car venant du design graphique j’avais dans l’idée d’apprendre ce qu’il me manquait pour prétendre à un poste et de meilleures perspectives d’évolution dans ce secteur. Les concepts d’UX/UI étaient totalement nouveaux pour moi et c’était une manière de redonner du sens et de la valeur à mon travail.

Mon choix de faire une formation en anglais est d’abord venu du fait qu’on retrouve énormément d’anglicismes dans la plupart des termes d’UX/UI qu’on utilise au quotidien, ce qui en fait un avantage certain. C’était aussi une opportunité de m’améliorer et de rencontrer d’autres designers venant de nationalités différentes. C’est une richesse aussi bien humaine que professionnelle. C’est ainsi une opportunité de découvrir d’autres cultures et peut-être même certains d’autres enjeux design qui parfois sont propres à chaque pays. (NB : je parle ici des Design et systèmes mis en place par les gouvernements et autres). Je recommande fortement de faire un bootcamp an anglais pour toutes ces raisons-là.

J’ai adoré le côté international de l’école et ça a confirmé mon envie de travailler dans un autre pays. Après le bootcamp, j’ai rapidement travaillé pendant 1 an et demi entre Munich et Paris pour une agence de Design en tant que Product Designer. Aujourd’hui, je travaille pour une Startup alternant entre Paris, Sofia (Bulgarie) et Londres (Royaume-Uni) en tant que Head of Design / Product Designer.”

https://www.ironhack.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: