En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Comment donner un nouveau souffle à sa carrière grâce au low-code ?

Par Jean Cadeau, Architecte Solutions chez Mendix

Publication: 6 janvier

Partagez sur
 
Diplômé de sciences biomoléculaires, Idris Rabbani n’avait certainement pas prévu de devenir développeur de logiciels. Pourtant, après avoir occupé plusieurs postes dans le monde de la santé à la fin de ses études, il a décidé en 2017 qu’il était temps pour lui de changer de voie...
 

Il s’est alors lancé à la découverte de Java et JavaScript, dans l’espoir de trouver un métier dans le domaine du développement d’applications. Son parcours l’a conduit jusqu’aux portes de Validata, une société de nouvelles technologies à Amsterdam, spécialisée dans la vérification pré-emploi.

« À l’époque, je n’avais jamais entendu parler du low-code. J’ai donc été immédiatement séduit lorsque j’ai été invité [par Validata] à découvrir cette approche. J’avais un peu d’expérience avec Java et JavaScript, mais il difficile d’apprendre et de maîtriser rapidement ces langages. La plateforme low-code de Mendix offre une solution visuelle, ce qui facilite la compréhension et l’implémentation par rapport à la programmation traditionnelle. » Validata lui a proposé un poste de développeur junior. Sa mission : travailler sur Core Next Gen, la première application de validation d’antécédents de Validata, afin de s’occuper des nouvelles fonctionnalités et intégrations et de la correction des bugs.

Améliorer l’expérience client

Validata a été créé à Amsterdam en 2009 par Harm Voogt et Job van der Weijden pour aider les organisations dans le cadre de leurs processus de vérification préalable à l’emploi. L’objectif était de transformer une procédure non-productive et souvent fragmentée en une approche efficiente et conforme au RGPD, afin de résoudre les problèmes de partage de données et de délais de traitement qui ralentissent si fréquemment ces processus en entreprises.

Pour limiter les frictions au niveau du processus de vérification, Validata a créé une application centralisant la vérification des antécédents judiciaires, ou la validation des études et de l’expérience professionnelle. La première version de l’application, Core Next Gen, a été conçue sur la plateforme Mendix. Après avoir collecté des informations auprès de ses clients et avoir réévalué l’efficacité du produit, Validata a décidé de proposer en priorité des améliorations en matière d’automatisation et d’accessibilité avec une deuxième version baptisée Valluga.

En tant que premier développeur low-code employé en interne, Idris et son équipe ont reconstruit avec succès l’application en recueillant les commentaires de parties prenantes au sein des équipes métiers et de l’équipe de support, celles-ci maîtrisant parfaitement le processus de candidature, les candidats et les clients. Le projet Valluga a été lancé en août 2019, et s’est achevé un an plus tard, une rapidité qu’Idris Rabbani attribue au low-code. Il explique « Sur la plateforme de low-code, il est possible de créer une interface permettant de voir si une fonction s’exécute correctement et de la tester en une demi-heure. Avec du code traditionnel, il faudrait d’abord concevoir la page, et écrire du code HTML, JavaScript ou CSS, tout cela pour créer une page avec un bouton qui pourrait même ne servir à rien finalement. » Grâce à la rapidité de développement, la société a pu livrer plus vite des améliorations produites à ses clients, et de réagir rapidement aux feedbacks du marché. La nouvelle application Valluga optimise les interactions des clients avec différents fournisseurs de données, et est désormais disponible et optimisée pour une expérience mobile. Ainsi, chacune des parties profite d’une expérience plus fluide et accessible.

Un débutant devenu maître du low-code

Aujourd’hui, après plus de 5 ans, Idris est le développeur low-code le plus expérimenté chez Validata, comme en témoigne son titre de Responsable Développement. S’il met encore la main à la pâte lors de la réalisation de nouvelles fonctionnalités pour certaines applications, il fait également l’interface avec les responsables produits pour hiérarchiser les nouvelles fonctionnalités, et accompagner les clients dans le cadre de projets plus complexes autour des interactions avec diverses API.

« Lorsqu’arrivent des développeurs juniors, je leur fais une démonstration de l’application, puis je reste à leur disposition en cas de question. Nous les encourageons à suivre l’académie Mendix, afin d’obtenir leur Certification de développeur rapide. Ensuite, ils commencent par participer à la correction de bugs mineurs, pendant laquelle je les accompagne et continue de leur montrer la marche à suivre. »

L’outil de débogage de la plateforme est une des fonctionnalités préférées d’Idris, et fait partie des activités qui lui permettent de constater la valeur du low-code au quotidien. « La fonction de débogage est ma préférée, car elle rend le processus de conception bien plus facile. » Compte tenu des informations sensibles et personnelles gérées par Valluga, la sécurité et la capacité à corriger les bugs au sein des logiciels de façon proactive sont cruciales.

Une culture de croissance soutenue

Idris fait preuve d’enthousiasme quant aux perspectives de croissance et d’évolution de son employeur (aussi bien sur le plan personnel que pour l’entreprise elle-même). « Validata est une superbe entreprise qui s’appuie sur des employés remarquables. J’apprécie la culture interne, qui n’est pas trop formelle, et tout le monde travaille dur pour atteindre les mêmes objectifs. »

Validata continue de repousser les limites dans son secteur, et de proposer de meilleurs outils et expériences aux employeurs et employés durant le processus de recrutement. « Nous nous développons sur de nouveaux pays en Europe, donc des projets importants sont en approche. Nous allons notamment prendre en charge des langues supplémentaires, comme le suédois et l’allemand, et créer de nouvelles intégrations avec des fournisseurs de données internationaux. Tout cela est très excitant, aussi bien pour les développeurs que pour l’ensemble du personnel de notre entreprise. » conclu Idris.

https://www.mendix.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: