En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

MEDTEC France : Le premier rendez-vous français du dispositif médical

Publication: Mars 2014

Partagez sur
 
Plus de 1 500 donneurs d’ordre et décideurs réunis pour le premier rendez-vous français du dispositif médical
 

MEDTEC France 2014
9 -10 Avril 2014
Eurexpo - Lyon

Deux jours de conférences et d’exposition pour un véritable état des lieux de la filière, ses grands enjeux et une visibilité des avancées technologiques les plus marquantes.

Innovation technologique côté exposants
Parmi les 200 entreprises exposantes, nombre d’entre elles présenteront de nouveaux équipements et de nouveaux développements pour le marché du dispositif médical :

  • 3 machines spéciales pour le biomédical chez Statice : Easy-Tip, Easy-Coating et Easy-Ballon ont été conçues pour la production optimisée des cathéters.
  • Un simulateur IRM développé par DOmed Medical Engineering Design pour diminuer le nombre d’anesthésies générales et préparer l’enfant au vrai examen.
  • Nouveau cordon miniaturisé pour implant cochléaire chez Axon Cable.
  • Electronique intelligente dans les domaines de la fabrication de PCB, de la miniaturisation pour implants, du développement d’appareils médicaux pour Exceet group.
  • Un moule l’injection plastique pour prototype de PATCH permettant de diffuser des produits sous-cutanés avec VUILLERMOZ SAS.
  • Une attelle qui s’utilise dans le cas d’une section ou rupture de la partie terminale du tendon extenseur ou de son insertion sur la phalange distale brevetée par WORLDPLAS.

Dernière minute
11 candidats sont en lice pour les 2ème Innovation Awards. Résultats sur MEDTEC France, le mercredi 9 avril à 12h30.

  • Axon’Cable : Cordon miniaturisé pour implant cochléaire.
  • CYTOSIAL : CHITODERM - Le premier implant injectable de chitosane destiné au traitement des rides profondes et au modelage des volumes et contours du visage.
  • Dooderm : Vêtements et sous-vêtements Dooderm.
  • Imactis : IMACTIS CT-NAVIGATION.
  • Leonora : Orthèse ORSI-ACT.
  • MI-Medical Innovation : « PISTOR Eliance ».
  • PEP - Centre technique de la Plasturgie et des Composites : Patch médical intelligent avec micro aiguilles en polymère.
  • POLYMEREXPERT : Ciment innovant pour la vertébroplastie et son système d’injection.
  • Selenium Medical : SoTube® / SoSafe®, emballages à double barrière stérile pour dispositifs médicaux.
  • Vision DEM4 Laboratory, Ltd : « BioAger » Integrated biological age assessment method.
  • ZODIAC Novesil : De l’automobile au pansement.

Usage unique, connectés, implantables : évolution et avancées technologiques
État des lieux, tendances, nouveaux enjeux et innovations technologiques sont au programme des conférences. Experts, chercheurs et industriels apportent leur éclairage sur les dispositifs médicaux à usage unique, les dispositifs médicaux connectés et les dispositifs médicaux implantables.

  • Dispositifs Médicaux à usage unique, le Mercredi 9 Avril de 14h à 16h30 :
    s’ils représentent plusieurs milliers de références dans les consommables ou les dispositifs médicaux courants, de nouveaux champs ont désormais un recours accru au dispositif médical à usage unique. Quels sont-ils, quelles sont les technologies adaptées, quelles sont les perspectives ?
  • Dispositifs médicaux connectés, le Jeudi 10 Avril de 9h15 à 12h15 :
    avec le déploiement de nouvelles opportunités pour une santé au plus près du patient, des produits plastiques intelligents, des systèmes implantables connectés, une technologie innovante dans le domaine…
  • Dispositifs médicaux implantables, le Jeudi 10 avril de 13h30 à 16h15 :
    compatibilité IRM, fabrication additive d’implants orthopédiques, substituts osseux personnalisés, point technico-réglementaire sur les nanoparticules dans les DM…

Eclairage spécifique autour de l’UDI, un défi de la conformité à l’échelle planétaire

JPG - 9.6 ko
Joël Guillou, Directeur des Affaires Médicales et Économiques au SNITEM

Joël Guillou, Directeur des Affaires Médicales et Economiques au SNITEM anime le Mercredi 9 Avril 2014, la conférence UDI et Implémentation en Europe.
Un enjeu de taille s’il en est et qu’il faut anticiper dès maintenant. Eclairage.

« L’UDI « Unique Device Identification » démarrera dès Septembre 2014 aux Etats-Unis pour les dispositifs médicaux (DM) les plus à risque, à savoir les DM de classe III selon la réglementation FDA, s’étendant ensuite aux autres implants puis à l’ensemble des dispositifs médicaux. En Europe, l’entrée en vigueur de l’UDI est prévue pour fin 2016 ou début 2017 en parallèle avec la nouvelle réglementation (recast).

Au vu de l’énormité des enjeux qui prévoit l’identification unique des appareils et dispositifs médicaux à l’échelle mondiale, il est essentiel d’anticiper largement cette nouvelle phase de mise en conformité. Nous devons en effet mettre en place les structures, les équipes qui auront en charge d’accompagner et de gérer la mise en oeuvre opérationnelle ainsi que les budgets nécessaires à ce projet d’envergure. Il faut surtout préparer l’interface géante, cette base de données gigantesque qui s’organisera par région du monde et au niveau de chaque état. Le problème majeur à résoudre aujourd’hui est de savoir comment toutes ces bases pourront être interopérables tout en respectant la confidentialité.

Pour bien comprendre la portée et l’ampleur de l’UDI, nous pourrions l’illustrer de la manière suivante : situons nous en 2020. Vous êtes amenés à vous faire implanter un dispositif médical à Paris. Et bien, quoiqu’il arrive ensuite et où que vous soyez dans le monde et dans n’importe quelle structure médicale ou de santé, l’UDI va permettre de savoir exactement ce qui vous été implanté avec les caractéristiques précises et le protocole suivi. Tout cela de façon confidentielle. Cela donne une idée de l’ampleur du projet.

Même s’ils ne développent pas leurs activités aux Etats-Unis, les fabricants et les sous-traitants qui oeuvrent dans le domaine du dispositif médical doivent se préparer dès maintenant à la mise en conformité. Ils doivent en effet dès à présent, mettre en place les éléments suffisants de la traçabilité des composants de l’implant ou du dispositif, mettre en oeuvre les technologies et les processus nécessaires à la mise en conformité qui sera soumise à la nouvelle base de données. »

Retrouvez la liste des exposants présents à MEDTEC :
http://www.medtecfrance.com/fr/espa...

http://www.medtecfrance.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique