En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

OSE Immuno annonce l’attribution d’un Prix pour une présentation orale sur OSE-127

Publication: 6 novembre

Partagez sur
 
OSE Immunotherapeutics SA a le plaisir d’annoncer que son programme de recherche sur OSE-127 dans la leucémie a été sélectionné pour une présentation orale au congrès annuel de l’ASH (American Society of Hematology) (Nouvelle Orléans, Louisiane - du 10 au 13 décembre 2022)...
 

Cette présentation à venir a par ailleurs reçu un « Abstract Achievement Award », un prix fondé sur le mérite attribué par le comité des pairs.

Nicolas Poirier, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics, commente : « Nous sommes très honorés par la reconnaissance et l’intérêt portés par la prestigieuse Société Américaine d’Hématologie à notre programme de recherche sur les leucémies. Ce Prix est le résultat de notre fructueuse collaboration avec l’Université de Kiel qui vise à évaluer, dans des modèles de xénogreffes avec des cellules issues de patients, le potentiel thérapeutique d’OSE-127 à cibler et bloquer l’expression élevée et dérégulée du récepteur à l’IL-7 chez plus de 80 % des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) à précurseurs B ou T ».

Le Pr. Denis Schewe (Chef du Département de Pédiatrie de l’Université Otto-von-Guericke à Magdeburg, précédemment du Centre Médical Universitaire Schleswig-Holstein de Kiel) et le Dr Lennart Lenk, du Département de Pédiatrie I, Université de Kiel Christian-Albrechts et du Centre Médical Universitaire Schleswig-Holstein de Kiel, qui mènent ce programme de recherche en collaboration avec OSE Immunotherapeutics, commentent : « La leucémie aiguë lymphoblastique est une tumeur très agressive provenant des précurseurs à cellules B ou à cellules T (respectivement LAL-B et LAL -T). La rechute représente un enjeu clinique pour les patients à risque souffrant de LAL-B et les options thérapeutiques pour les patients atteints de LAL-T demeurent actuellement très limitées. Il existe un besoin médical important de disposer de nouvelles approches d’immunothérapies ciblées pour prévenir la rechute et traiter les patients réfractaires atteints de LAL ».

La propriété intellectuelle mondiale d’OSE-127 a par ailleurs été renforcée sur la base d’un double mécanisme d’action anti-leucémique original et innovant. Cet anticorps bloque à la fois la voie de l’interleukine-7, source de prolifération et de survie des cellules leucémiques, tout en activant simultanément la phagocytose des cellules leucémiques médiée par les macrophages. Des demandes de brevets supplémentaires ont été déposées en 2021 et 2022 couvrant l’utilisation d’anticorps antagonistes anti-IL-7-récepteur capables de rediriger l’activité de phagocytose des macrophages pour le traitement ciblé des cancers exprimant l’IL-7-récepteur.

Par ailleurs, OSE-127 est actuellement développé en phase clinique en partenariat avec Servier. Deux études cliniques dans les maladies inflammatoires sont en cours : l’étude de phase 2a menée par Servier dans le syndrome de Sjögren et une étude de phase 2 menée par OSE Immunotherapeutics en cours dans la colite ulcéreuse, aussi nommée rectocolite hémorragique.

À propos de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL)

La leucémie aiguë lymphoblastique est un groupe hétérogène de désordres lymphoïdes qui résultent de la prolifération clonale de lymphocytes immatures des lignées de cellules B (85 %) ou de cellules T (15 %) dans le sang, dans la moelle osseuse et dans d’autres organes lymphoïdes.

Bien qu’il s’agisse de l’un des cancers les plus répandus chez l’enfant, représentant environ 25 % de tous les cancers de l’enfant de moins de 15 ans, les adultes peuvent également développer une LAL. Environ 40 % des cas de LAL sont diagnostiqués chez les adultes et environ 50 % d’entre eux présentent une maladie réfractaire ou développent une rechute avec les traitements conventionnels actuels.

Selon l’« American Cancer Society », près de 6 660 nouveaux cas de LAL seront diagnostiqués aux Etats-Unis en 2022. En Europe, 7 000 cas sont diagnostiqués chaque année. Au Japon, selon une étude du ministère de la santé japonais, environ 5 000 cas ont été rapportés en 2017. En Europe, aux Etats-Unis, au Japon et en Chine, on estime à 26 482 le nombre de cas de LAL qui seront diagnostiqués en 2029.

https://www.ose-immuno.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: