En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Accouplements Oldham pour les équipements agroalimentaires

Publication: 24 octobre

Partagez sur
 
Les accouplements Oldham constituent la solution idéale pour les équipements agroalimentaires grâce à leur compensation des désalignements, l’absence de jeu et leur conception équilibrée...
 

Ruland propose des moyeux en aluminium pour les applications générales et en acier inoxydable 1.4305 pour les applications à corrosion et température élevées, ce qui permet aux concepteurs de disposer d’un accouplement prêt à l’emploi adapté à diverses applications servo-commandées telles que la connexion d’un moteur à une vis à billes, une vis-mère ou un réducteur.

Les accouplements Oldham se composent de deux moyeux et d’un disque central. Cette conception en trois parties permet à l’utilisateur d’opter pour la combinaison de moyeux d’accouplement avec alésages en systèmes impérial et métrique, avec ou sans rainure pour clavette, en version à serrage ou à vis de pression. Ils sont équilibrés pour réduire les vibrations à des vitesses allant jusqu’à 6 000 tr/min et fonctionnent avec de faibles charges sur les roulements, protégeant ainsi ces composants sensibles d’une défaillance prématurée. De plus, Ruland utilise un procédé de traitement des moyeux qui lui est propre permettant l’obtention de surfaces plus lisses et une meilleure interaction entre les moyeux et le disque. Le résultat est une plus grande longévité et des temps d’immobilisation plus courts.

Le disque central de l’accouplement Oldham est disponible en différentes versions : en acétal permettant une transmission sans jeu de couples élevés, en polyétheréthercétone (PEEK) pour les applications exposées aux températures et à la corrosion élevées et en nylon pour l’amortissement des à-coups et la réduction du bruit. Suite à l’usure ou à une défaillance, le disque peut être aisément remplacé pour rétablir très rapidement les performances d’origine de l’accouplement. Les accouplements Oldham jouent en outre le rôle de fusibles mécaniques en présence de surcouple car le disque central cède par une rupture nette, interrompant ainsi la transmission dans le système.

Grâce à l’utilisation d’acier inoxydable 1.4305 en combinaison avec un disque central en PEEK, les concepteurs peuvent utiliser les accouplements Oldham standard dans une large gamme d’applications d’entraînements asservis. Les moyeux en acier inoxydable sont proposés avec des vis dans la même matière afin de garantir une résistance homogène à la corrosion. Un procédé de traitement des filetages propre à l’entreprise empêche un grippage des vis.

Les accouplements Oldham de Ruland sont disponibles avec des alésages de 3 à 32. Les disques centraux peuvent être dotés d’un alésage central pour permettre le passage d’un arbre plus grand ou l’exécution de trous pour fixer le disque sur un moyeu lors d’un démontage.

Les accouplements Oldham sont réalisés avec soin dans l’usine de Marlborough au Massachusetts selon les contrôles les plus sévères basés sur des procédés conçus dans l’entreprise. Le site ruland.com propose des fichiers DAO en 3D, des spécifications produits complètes ainsi que des informations techniques complémentaires.

Tous les accouplements de Ruland sont fabriqués dans l’usine de Ruland de Marlborough au Massachusetts selon des procédés conçus dans l’entreprise et les contrôles les plus sévères à partir de barres provenant de fabricants nord-américains sélectionnés. Sur notre site ruland.com vous trouverez des informations produits complètes, des fichiers 2D et 3D, des vidéos d’installations et plus encore.

https://www.ruland.com/

https://www.michaud-chailly.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: