En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

TELL SYSTEMS : le choix de la qualité pour ses usinages aéronautiques

Publication: 17 octobre

Partagez sur
 
« Avec Hestika France, la rencontre de la qualité, de la précision et d’une équipe de spécialistes »...
 

La société TELL Systems, située à Maulévrier dans le Maine et Loire, est spécialisée dans la mécanique de haute précision. Issu d’une famille d’entrepreneurs, passionné par la matière -le bois, le métal-, Olivier Lopez n’a que 30 ans lorsqu’il fait l’acquisition de cette entreprise qui compte dix salariés en 2001. TELL Systems intègre aujourd’hui des procédés spéciaux complexes qui font d’elle un fournisseur stratégique des grands comptes, principalement de l’industrie aéronautique. Elle compte de belles signatures telles Thales, Safran, MBDA…. et est également présente dans le secteur de la Défense, du médical, de l’optique et de la compétition automobile. La société emploie 40 personnes et réalise un chiffre d’affaires (avant la crise sanitaire) de 4M€. La clé du succès : une stratégie bien définie, l’engagement vis-à-vis des clients et des investissements pour produire plus vite et mieux. En 2019, TELL Systems investit dans un centre de tournage haut de gamme, Citizen-Miyano ABX64 3 tourelles 3 axes Y pour la réalisation des opérations de tournage/fraisage sur la même machine et pour préparer l’avenir.

Des investissements au service d’une stratégie bien définie

Lorsqu’il fait l’acquisition de l’entreprise en 2001, Olivier Lopez, diplômé d’une école d’ingénieurs et fort d’une expérience de 6 ans dans l’industrie mécanique, la renomme aussitôt TELL Systems en référence au héro légendaire suisse Guillaume Tell et à son image d’homme courageux, précis, déterminé et pourfendeur d’idées reçues. Plusieurs vagues d’investissements permettent à l’entreprise de franchir différents sauts technologiques. Pour exemple l’UGV, Usinage Grande Vitesse, en 2005 qui a permis le développement dans le secteur aéronautique auprès de grands comptes et constitue l’origine de la définition de la stratégie du dirigeant qui vise à devenir « le Louis Vuitton de la mécanique » (l’entreprise est située au sein du bassin textile de la région), avec la qualité au premier plan puis le délai ainsi que la maîtrise du métier de bout en bout. Après l’UGV, l’entreprise spécialiste du fraisage, évolue vers le tournage, l’idée étant de proposer aux clients les deux technologies fraisage/tournage pour la fabrication de leurs pièces. En 2019, l’entreprise décide d’investir dans un tour CN bi-broche pour usiner les pièces complexes en une seule opération. Plusieurs constructeurs de machines-outils sont consultés.

Un choix basé sur la renommée de la marque Citizen, la rencontre d’une équipe et la découverte d’un centre de tournage haut de gamme

« La réputation des machines Citizen, leur rigidité, les tests réalisés et les relations avec l’équipe d’Hestika France, filiale française du Groupe Citizen, ont fait la différence, » explique Olivier Lopez. « Nous avons beaucoup échangé puis peaufiné le cahier des charges. Au final, nous avons opté pour une machine haut de gamme, très technique pour préparer l’avenir, un centre de tournage Citizen Miyano ABX64 (poupée fixe) à longue course, bi-broche avec trois tourelles et 3 axes Y. »

Dans le secteur aéronautique, TELL Systems fabrique des pièces complexes et de petites dimensions, destinées à l’équipement des avions et des aéronefs. Il s’agit d’équipements de pilotage, de contrôle, pour les cabines, l’éclairage, les trains d’atterrissage, l’alimentation en kérozène ou électrique.

Comme l’explique le dirigeant, « le centre de tournage ABX64 est parfaitement adapté aux usinages aéronautiques caractérisés par l’enchaînement de séries qui imposent la capacité de montages/démontages rapides ainsi que la mise à disposition d’outils préréglés sur la machine. »

L’ABX64 est équipée d’une pompe haute pression pour la réalisation de perçages profonds, gagner en dégagement de copeaux et en qualité d’usinage. La centrale de filtration améliore la qualité d’arrosage centre-broche avec un lubrifiant filtré à 20 microns. Olivier Lopez ajoute que cette machine à huile entière est idéale pour l’usinage du titane. Elle permet d’obtenir un état de surface et une durée de vie des outils bien supérieure.

Une précision inégalée et des gains de temps d’usinage de l’ordre de 50%

Précis et répétable, le centre de tournage est équipé d’un bâti en fonte monobloc, de glissières prismatiques trempées, rectifiées et grattées qui apportent de la stabilité en production. Une technologie d’exception proposée par une petite poignée de constructeurs « premium » japonais. Les écarts de température sont gérés par un système de compensation thermique qui garantit une précision permanente et ce, dès la première pièce. Les tourelles avec porte-outils chaises apportent une précision inégalée dans le positionnement du porte-outil sur les 36 postes. La précision de la machine est de l’ordre du micron sur des formes géométriques : planéité ou concentricité.

Un bras de mesure Renishaw est intégré à la machine pour la mesure rapide de tous les outils sur les trois tourelles. Ce qui limite les manipulations, est beaucoup plus rapide et apporte du confort au technicien. Un bras portique vient récupérer la pièce en broche 1 ou en broche 2, puis la dépose dans un compartiment hors zone d’usinage, ce qui évite les copeaux et les chocs sur la pièce.

Olivier Lopez considère que « la rigidité de cette machine haut de gamme apporte une précision inégalée par les machines classiques. Depuis l’utilisation de l’ABX64, en plus de la qualité des pièces produites, le dirigeant constate des gains de temps d’usinage de l’ordre de 50% (temps masqué, robot de déchargement). »

Au-delà des performances de la machine, le dirigeant apprécie la proximité dans la relation avec l’équipe Hestika France : « Nous avons à faire à des spécialistes, professionnels et passionnés. Même si pour l’instant, nous n’avons qu’une machine CITIZEN, ils sont extrêmement présents. Avec Vincent Poulain, nous entretenons toujours une belle relation. »

L’atelier compte 15 machines-outils. Les projets d’Olivier Lopez, à court terme, sont d’avancer au niveau de la dématérialisation, de doubler la surface de production, de poursuivre les investissements en moyens de production, de contrôle et de robotisation afin d’étendre la plage de production. A suivre…

https://www.tell-systems.fr/

https://www.hestika-citizen.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: