En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Minalogic s’ouvre à l’ensemble des acteurs du logiciel

Publication: Mars 2014

Partagez sur
 
Le pôle de compétitivité grenoblois met ses ressources et programmes d’accompagnement à disposition de l’ensemble des entreprises du numérique basées en Rhône-Alpes
 

Après avoir annoncé l’extension de ses activités au logiciel fin 2013, Minalogic, pôle de compétitivité mondial du numérique alliant la micro-nanoélectronique et le logiciel, s’engage aujourd’hui auprès de l’ensemble des acteurs rhônalpins du logiciel afin de favoriser la croissance des entreprises de la région. Outre les entreprises grenobloises spécialisées dans le logiciel déjà membres du pôle, Minalogic ouvre ses dispositifs d’accompagnement à l’ensemble des entreprises rhônalpines.

Une richesse économique à mobiliser et à valoriser
Cumulant plus de 35 000 emplois, le logiciel est un secteur clé pour le développement économique de la région.
« Il était essentiel pour ces acteurs de s’appuyer sur un pôle de compétitivité géographiquement proche et en mesure de capitaliser sur les dynamiques propres au territoire. Cette proximité est clé pour valoriser et amplifier la R&D collaborative entre les acteurs et favoriser ainsi aussi bien la mise au point des produits innovants de demain que la croissance des entreprises », précise Philippe Wieczorek, Directeur du groupe Logiciel de Minalogic.

L’accès à des programmes ayant fait leurs preuves
Désormais, toutes ces entreprises pourront adhérer au pôle afin de bénéficier des programmes conçus et animés par Minalogic pour les PME : travail sur les business plan et le marketing, accès au financement, accompagnement de la démarche export, recrutements/RH, etc.

« Minalogic exploitera notamment toutes les synergies existant autour de l’axe Lyon-Grenoble : les entreprises rhônalpines accèderont aux compétences et innovations technologiques mises au point à Grenoble pour compléter l’offre qu’elles ont développée ; de leur côté, les entreprises grenobloises seront sensibilisées par leurs homologues et partenaires lyonnais à la culture d’accès au marché », poursuit Philippe Wieczorek.

Et Philippe Wieczorek d’insister également sur l’importance de l’export pour les entreprises du logiciel, qui souvent ne trouvent pas suffisamment de débouchés pour leurs produits sur le marché domestique et gagnent à très vite internationaliser leurs activités – sujet sur lequel Minalogic travaille depuis sa création avec des PME comme Movea, DeFacto ou encore Virtual Open Systems.

Miser sur les synergies et infrastructures proposées sur le territoire de Rhône-Alpes
Pour accélérer et amplifier les résultats de ses dispositifs et actions, Minalogic travaillera de concert avec le cluster EDIT, avec lequel un partenariat a été signé fin novembre 2013.

En complément, pour soutenir son action en faveur du développement des entreprises rhônalpines, Minalogic s’implique dans plusieurs initiatives menées à Grenoble :

  • Le pôle pilote le programme Ambition Logicielle Grenoble dont la finalité est de faire émerger des champions français présents et reconnus à l’échelle mondiale, et de les transformer à terme en ETI ;
  • Il participe au projet de centre de conception logicielle aux côtés du CEA et de STMicroelectronics, dont l’objectif est de mettre à disposition d’ici 2015 des outils et compétences pour concevoir l’ensemble de la chaîne de valeur (du produits aux services associés, en passant par les éléments d’écosystème utiles à la valorisation business de ces innovations – approche intégrée à la Apple).
  • Enfin, Minalogic porte le projet de Laboratoire as a Service (LAAS), qui proposera d’ici 2015 l’accès à des infrastructures matérielles et logicielles pour tester en grandeur nature les produits développés par les équipes des start-up. Elles pourront ainsi faire des tests à l’échelle, en mode saas pour apprécier les capacités de montées en charge, les risques de pannes, valider la faisabilité technique (proof of concept) et le débouché marché proof of business.

« L’ensemble de nos actions lancées depuis plusieurs années résonne aujourd’hui avec la récente candidature de Grenoble à l’initiative gouvernementale de la French Tech. Notre territoire est riche de futurs champions de l’industrie du numérique et Minalogic mettra ses forces et ressources en oeuvre pour les accompagner, favoriser leur croissance et leur rayonnement à l’échelle mondiale », conclut Philippe Wieczorek.

http://www.minalogic.com

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique