En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Les Canalisateurs du Rhône sont prêts ! Préservons la ressource en eau

Publication: 27 septembre

Partagez sur
 
Les épisodes de sécheresse de l’été ont sévèrement rappelé que la ressource en eau était un bien infiniment précieux. Si précieux qu’il devient aujourd’hui impensable de ne pas tout faire pour la préserver...
 

Suite au Contrat 2022-2024, signé le 5 septembre dernier entre la Métropole de Lyon, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et une vingtaine de maitres d’ouvrage et qui prévoit 129 millions d’euros d’investissements sur 3 ans, les Canalisateurs du Rhône sont prêts pour relever le défi du renouvellement des réseaux et contribuer à porter à plus de 1% chaque année le taux de renouvellement, qui est aujourd’hui de 0,8%.

Dans l’élan collectif de préservation de la planète, il y avait le tri et la réduction des déchets, la révision des modes de consommation et de production de l’énergie… Jusqu’à présent au second plan pour le grand public, la chasse au gaspillage de l’eau, en particulier potable, vient comme une évidence.

Ndlr : Découvrez « L’action des Canalisateurs du Rhône pour préserver la ressource en eau » dans le prochain numéro de La Lettre E à paraître le 27 septembre 2022.

Un réseau d’eau particulièrement fragile en période de sècheresse

Le renouvellement des canalisations souterraines, patrimoine invisible mais essentiel à notre confort de vie devient, à l’aune des dérèglements climatiques, essentiel.

Le taux de fuites est de 21% au niveau national soit 24 millions d’euros gaspillés chaque année. Dans le Rhône, ce taux descend à 16%. Le taux de renouvellement des réseaux d’eau potable est de 0,8% contre 0,6% pour la France.

Mais ces chiffres enviables et plutôt vertueux ne montrent pas que les efforts ont plutôt porté sur les canalisations de distribution et moins sur les conduites maîtresses de transport, beaucoup plus chères et complexes à changer.

Or les récents incidents à Lyon viennent rappeler que le réseau reste fragile, notamment en période de sécheresse quand les sols se rétractent, ou notamment sous les lignes de bus.

Une excellente nouvelle pour le renouvellement des canalisations !

Le 5 septembre dernier, l’exécutif de la Métropole de Lyon s’est engagé à porter le taux de renouvellement des réseaux à plus de 1% chaque année, soit environ 40 km de canalisations en fonte d’une durée de vie de 100 ans. Cette décision est une excellente nouvelle ! Mais il faut aller encore plus vite et plus loin. Il en est de la responsabilité des élus.

« Nous, professionnels des canalisations du Rhône, sommes prêts. Prêts à investir pour répondre présent aux défis du renouvellement urgent des canalisations et conduites d’eau potable, dans le respect des nouveaux enjeux environnementaux. Prêts à chasser les fuites grâce à des outils performants de cartographie, de détection et de repérages de débit. Prêts également à renouveler des réseaux d’assainissement des eaux usées, encore plus mal lotis. ». Laurent Carrion, Président de la Chambre professionnelle de Canalisations de BTP Rhône.

https://www.btprhoneetmetropole.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: