En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Avec sa nouvelle gamme UIC 558, HARTING repousse les limites d’utilisation

Publication: 20 septembre

Partagez sur
 
Une plage de température d’utilisation étendue (-50 à +125 °C), de meilleures garanties de résistance à la corrosion, le degré d’étanchéité le plus élevé (IP69k)...
 

Bien connue dans le secteur ferroviaire, l’UIC en est l’organisation internationale. Parmi les membres de cette institution figurent les principaux exploitants : SNCF, Eurostar, Thalys, Deutch Bahn pour les plus connus en France.

Dans le but de promouvoir l’interopérabilité et de les développer, UIC est reconnue en tant qu’organisation normative. Le résultat est la publication des IRS (International Railway Solutions). Notamment l’IRS 50500 décrit la spécification d’un « réseau train » pour les échanges de données dédiées à l’exploitation et la maintenance. Les fonctions électriques d’un train de voyageurs (portes, climatisation, messages haut-parleurs, destination des trains, etc.) sont contrôlées par un système de commande et de supervision embarqué. L’interconnexion de ce réseau entre les wagons et la locomotive est assurée par le connecteur UIC 558.

Ses produits étant la référence du marché, HARTING a bâti sa renommée sur sa gamme des connecteurs rectangulaires.

Dans cette même approche de performance et qualité, il propose son connecteur UIC 558. En offrant le degré d’étanchéité le plus élevé (IP69k), une plage de température d’utilisation étendue (-50 à +125 °C) et les meilleures garanties de résistance à la corrosion, HARTING repousse les limites d’utilisation du connecteur. Conforme à la norme IEC 61373 Cat. 2, ses tenues mécaniques aux vibrations et aux chocs ont, elles aussi, été améliorées pour prévenir les microcoupures qui peuvent survenir et affecter le réseau. Par ailleurs, le UIC 558 répond aux exigences d’exploitation des opérateurs puisque le connecteur est largable avec sa fonction « Break-away ».

Si le connecteur n’a pas été déconnecté avant l’éloignement des voitures ou de la motrice, cette fonction de sécurité met en œuvre une déconnexion définie à un seuil de déclenchement de 500 Newtons (50 kg).

Elle est non destructive pour la connectique, la locomotive ou les voitures.

Avec ses caractéristiques et ses avantages, ce connecteur peut être recommandé pour des applications embarquées autres que le secteur ferroviaire. Il est disponible en 3 versions : 13, 18 ou 22 pôles. Chaque contact est dimensionné pour 10 A sous une tension de 60 V. De bonne facture, l’embase et son couvercle sont en aluminium moulé, le dispositif de verrouillage étant en Inox et les joins en silicone.

Ce connecteur très robuste et léger (il est réalisé en Polyamide et renforcé de fibre de verre) rrespecte les tenues au feu & fumées de la norme ferroviaire EN 45545‑2, norme UL94 V-0).

https://www.harting.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: