En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

FINOM obtient que sa clientèle soit payée 10% plus rapidement que la moyenne française

Publication: 16 septembre

Partagez sur
 
Face à une recrudescence des défaillances d’entreprise en 2022, FINOM préserve sa clientèle B2B en obtenant qu’elle soit payée 10% plus rapidement que la moyenne française. FINOM rappelle que la principale cause de faillite en France est constituée par les impayés...
 

La fintech B2B pour indépendants et TPE/PME FINOM annonce avoir obtenu que sa clientèle soit payée 10% plus rapidement que la moyenne française, face à une recrudescence des faillites d’entreprises entre 2021 et 2022.

En effet, la Banque de France a publié hier 14 septembre 2022 les chiffres officiels concernant les défaillances d’entreprises en France. Ces dernières ont accéléré entre août 2021 et août 2022, malgré un repli de 30,7% par rapport à 2019, avant la pandémie. Parmi les causes de cette recrudescence de faillites, l’arrêt des mesures étatiques de soutien en trésorerie qui avaient permis la survie d’entreprises fragiles.

FINOM, qui tient à rappeler que la principale cause des défaillances d’entreprise en France sont les retards de paiement, a obtenu que sa clientèle, constituée d’indépendants et TPE/PME, soit payée 10% plus rapidement que la moyenne dans l’arc d’un mois. Or, les structures les plus concernées par les défaillances évoquées par la Banque de France sont les petites et très petites entreprises, avec respectivement 42,8% et 51,7% d’entreprises de ces tailles concernées par des faillites, entre août 2021 et 2022.

Grâce à son service de facturation en ligne qui comprend des relances automatiques, FINOM a pu préserver sa clientèle de la recrudescence des défaillances. 62% des factures émises par les entreprises clientes de FINOM sont payées dans les 30 jours, contre 52% des factures pour la moyenne française, selon le dernier baromètre Atradius des pratiques de paiement. Plus rapide encore, 37% des factures générées par la clientèle de FINOM sont payées sous 14 jours.

FINOM, dont les petites structures et les micro-entrepreneurs sont les principaux clients, entend poursuivre ses efforts afin que sa clientèle bénéficie de délais de paiement encore plus brefs.

“FINOM est née de la détermination à ce que le tissu néo-entrepreneurial français et européen soit payé dans les temps. Comme le montrent les chiffres officiels de la Banque de France, la survie de certaines entreprises a longtemps dépendu d’un soutien étatique désormais révolu. À l’aube d’une probable récession, les entreprises ne peuvent plus se permettre de ne pas renflouer leur trésorerie avec les entrées qui leurs sont dues. Or, quoique leurs conséquences soient parfois désastreuses, les retards de paiement sont souvent liés à l’étourderie, plus qu’à la malhonnêteté. Un système de relances automatiques comme le nôtre démontre donc qu’on peut venir à bout des impayés grâce à la digitalisation de bonnes pratiques entrepreneuriales”, déclare Olivier Binet, DG France de FINOM.

Dotée depuis novembre 2021 d’une licence d’émetteur de monnaie électronique obtenue aux Pays-Bas, FINOM entend s’appuyer sur les possibilités ouvertes par cette licence à l’international pour s’implanter dans tous les marchés européens et de cumuler un million de clients d’ici 2025.

https://www.finom.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: