En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Premier enregistrement du phagogramme en tant que test IVD selon les Directives CE

Publication: 12 septembre

Partagez sur
 
Cet outil indispensable à la médecine de précision répond ainsi aux exigences réglementaires et attentes des cliniciens...
 

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, annonce aujourd’hui l’enregistrement de son phagogramme en tant que test de diagnostic in vitro (« Phagogramme 1.5 ») selon la Directive 98/79/CE.

Le phagogramme est un test de diagnostic in vitro permettant de vérifier la sensibilité des souches bactériennes des patients aux phages de Pherecydes Pharma. Ainsi, seuls les phages actifs sont administrés, ce qui permet d’accroître les chances de succès de la phagothérapie. Pherecydes Pharma développe son phagogramme pour 3 bactéries ciblées : Staphylococcus aureus, Escherichia coli et Pseudomonas aeruginosa. Ces bactéries, qui sont parmi les plus résistantes et dangereuses selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), représentent à elles seules plus de deux tiers des infections nosocomiales résistantes dans les pays industrialisés1.

L’enregistrement CE du Phagogramme 1.5 a été rendu possible grâce à la mise en place, à Nantes, d’un nouveau laboratoire spécialisé ; celui-ci a assuré dans un premier temps le développement et la validation du test de diagnostic in vitro après un processus très exigeant tant sur les plans techniques, que qualité et réglementaire. Il est maintenant en charge de réaliser les phagogrammes pour les patients issus de nos études cliniques et les patients en traitement compassionnel.

Le programme Phagogramme 1.5 est la première étape d’un programme stratégique plus large dont l’objectif est de développer un phagogramme de nouvelle génération, « Phagogramme 2.0 », en collaboration avec le CEA (cf. communiqué Pherecydes Pharma du 3 janvier 2022). Ce programme vise à réduire significativement le délai de réalisation d’un diagnostic et ainsi proposer la phagothérapie dans tous types d’indications qu’elles soient aigues ou chroniques.

« Je tiens à féliciter l’ensemble des équipes de Pherecydes Pharma pour les efforts consacrés à cette mission de première importance pour notre société », déclare Didier Hoch, Président Directeur Général de Pherecydes Pharma. « En effet, le phagogramme est un projet à part entière au sein de Pherecydes Pharma et cet enregistrement constitue une étape clé sur le parcours de développement du phagogramme de nouvelle génération qui sera un actif différenciant dans le domaine de plus en plus dynamique et attractif de la phagothérapie. »

https://www.pherecydes-pharma.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: