En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

3D Systems premier à commercialiser un alliage cuivre-nickel (CuNi30)

Publication: 7 septembre

Partagez sur
 
3D Systems et HII ont élaboré ensemble le CuNi30 pour pouvoir produire des pièces moulées traditionnelles, avec un délai de production réduit de 75 %...
 

3D Systems annonce l’arrivée sur le marché du CuNi30, un alliage cuivre-nickel résistant à la corrosion, destiné à être utilisé avec son imprimante 3D de métal DMP Flex 350. Ce matériau est le fruit de sa collaboration avec la division Newport News Shipbuilding de HII qui avait pour but de développer des matériaux et des paramètres adaptés à la technologie de fabrication additive par fusion laser sur lit de poudre. L’expertise des deux entreprises a rendu possible le développement du CuNi30 et permet à Newport News Shipbuilding d’utiliser la fabrication additive à la place de ses technologies de moulage traditionnelles. L’impression directe de pièces en CuNi30 répond à la demande de Newport News Shipbuilding qui souhaitait disposer d’un matériel peu encombrant et facile à combiner. Elle améliore ainsi l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement en réduisant de 75 % des délais de livraison et en diminuant les coûts d’inventaire.

Les alliages cuivre-nickel sont couramment utilisés dans l’eau salée, le pétrole et les environnements acides en raison de leur excellente résistance à la corrosion et de leurs propriétés antimicrobiennes et anti-algues qui leur permettent de résister à la croissance des algues même en cas d’exposition prolongée à l’eau. Le CuNi30 est souvent utilisé pour fabriquer des raccords de tuyauterie et des vannes dans le secteur naval (notamment dans la construction et la réparation de navires), l’industrie pétrolière et gazière offshore, l’industrie chimique et le nucléaire. Ces alliages possèdent également des propriétés mécaniques, physiques et thermiques stables (de 400 °C à -270 °C) qui les rendent adaptés aux applications cryogéniques. Difficiles à couler, les alliages CuNi nécessitent souvent des cycles coûteux de reprise et de réinspection pour pouvoir satisfaire les normes de qualité. Les délais de production sont donc très longs et peu de fournisseurs possèdent les capacités et la volonté nécessaires pour produire du matériel de qualité. HII a identifié l’important potentiel offert par la fabrication additive à condition de parvenir à qualifier le matériel, le matériau et le processus DMP pour ses composants de production. C’est dans cet objectif que l’entreprise s’est associée à 3D Systems.

« 3D Systems a acquis la réputation d’être un partenaire de confiance dans les domaines de la R&D avancée et de la commercialisation de nouveaux matériaux et applications de fabrication additive », a déclaré Dr Michael Shepard, vice-président, segment aérospatiale et défense, 3D Systems. « Nous travaillons depuis plusieurs dizaines d’années avec l’U.S. Navy pour innover dans différents domaines comme les pièces d’avion et les composants submersibles. Notre dernier projet avec Newport News Shipbuilding a conduit à l’élaboration d’un alliage cuivre-nickel spécialement conçu pour la fabrication additive, qui permet d’obtenir une meilleure densité des pièces et de meilleures propriétés mécaniques par rapport au moulage traditionnel. Nous sommes impatients de voir comment l’impression directe en métal et le CuNi30 pourront accélérer les flux de production de Newport News Shipbuilding et ses efforts d’innovation. »

« Nous avons franchi une étape importante dans la mise au point d’un alliage CuNi en collaboration avec 3D Systems », a déclaré Dave Bolcar, vice-président de l’ingénierie et de la conception pour Newport News Shipbuilding, une division de HII. « Plusieurs années de recherche et de développement, en partenariat avec 3D Systems, ont abouti en début d’année à la réalisation d’un Guide de conception fondé sur les performances en matière de corrosion pour l’impression directe dans un alliage à base de nickel. Nous sommes impatients d’étendre les efforts de développement de paramètres que nous avons déployés avec 3D Systems à d’autres alliages présentant un intérêt particulier dans notre secteur. Ces développements nous permettent d’aller encore plus loin dans l’utilisation de la fabrication additive dans nos plates-formes pour apporter des avantages supplémentaires à nos clients en termes de qualité, de calendrier et de performance. »

3D Systems a l’intention d’ajouter le CuNi30 à son portefeuille de matériaux innovants pour permettre à d’autres secteurs de produire des pièces résistantes à la corrosion par impression directe en métal. Ce matériau devrait être commercialisé au quatrième trimestre 2022.

https://www.3dsystems.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: