En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

OSE Immunotherapeutics présente des données sur Tedopi® à la conférence ESMO 2022

Publication: 5 septembre

Partagez sur
 
OSE Immunotherapeutics SA annonce la présentation de nouvelles analyses sur l’essai de phase 3 Atalante-1 de l’immunothérapie Tedopi® chez des patients atteints d’un cancer du poumon avancé non à petites cellules, en résistance secondaire après échec de traitements par inhibiteur de point de contrôle, à la conférence 2022 de l’ESMO...
 

Alexis Vandier, Directeur Général d’OSE Immunotherapeutics, commente : « Chez des patients en impasse après un échec de deux classes thérapeutiques, en particulier post-inhibiteurs de point de contrôle, Tedopi® montre dans cette étude de phase 3 un bénéfice clinique global, intégrant à la fois efficacité et tolérance, par rapport aux traitements par chimiothérapie. Cette nouvelle immunothérapie spécifique offre de nouvelles perspectives de prise en charge à la fois en monothérapie et en combinaison. Nous allons tout mettre en œuvre pour que ce traitement puisse être disponible le plus rapidement possible pour ces patients. »

La première analyse a comparé Tedopi® au traitement standard chez des patients atteints d’un cancer du poumon avancé non à petites cellules, après résistance secondaire à un traitement séquentiel par chimiothérapie suivi d’une immunothérapie (CT-IO).

Les résultats ont montré que chez les patients de phénotype HLA-A2+ atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules, en résistance secondaire après une CT-IO en séquentiel (n = 118), la survie globale était plus longue avec Tedopi® versus le traitement standard, indépendamment du recours ou non à un traitement anticancéreux post-progression (avec traitement 13,5 mois versus 10,6 mois ; HR = 0,71 – sans traitement 6,3 mois versus 4,5 mois ; HR = 0,76).

Cette analyse sera présentée par le Dr. Maria Rosario Garcia Campelo (Directrice du Département d’Oncologie médicale, Unité Tumeurs thoraciques du Centre hospitalier universitaire de A Coruña, Espagne, et Investigatrice de l’étude Atalante-1). « Il existe un vrai besoin médical de disposer d’une nouvelle voie thérapeutique pour ces patients atteints d’un cancer du poumon lourdement prétraités, recherchant non seulement une survie prolongée mais souhaitant également un état général conservé », précise le Dr. Garcia Campelo.

La seconde analyse a évalué le bénéfice/risque de Tedopi® versus le traitement standard par chimiothérapie chez des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules, en échec à un traitement par inhibiteur de point de contrôle immunitaire. Le bénéfice net du traitement (NTB, Net Treatment Benefit) *, une nouvelle méthode statistique associant dans le même score efficacité, tolérance et qualité de vie, a été évalué dans la population globale (n = 219). Le NTB de Tedopi® était de 19 % et statistiquement significatif (p = 0,035).

Cette analyse sera présentée par le Dr. Marc Buyse (Fondateur et Directeur scientifique du International Drug Development Institute, Bruxelles).

*The Net Benefit of a treatment should take the correlation between benefits and harms into account Marc Buyse et al. ; Journal of Clinical Epidemiology, 2021.

https://www.ose-immuno.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: