En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Qualification du Système de Mini-Drones aériens pour la Marine nationale (SMDM)

Publication: 5 septembre

Partagez sur
 
La Direction générale de l’armement (DGA) a qualifié le 28 juillet 2022 le SMDM, système de mini-drones aériens embarqués destinés à la Marine nationale. Trois systèmes ont été livrés et pourront prochainement être déployés en opération...
 

Destinés à renforcer les capacités aériennes de surveillance, de détection et d’identification, ces drones de contact équiperont à terme des patrouilleurs et des frégates (patrouilleurs de haute mer, patrouilleurs outre-mer, frégates de surveillance ainsi que d’autres plateformes encore à l’étude) et permettront d’enrichir la compréhension de la situation tactique.

Onze SMDM ont été commandés par la DGA fin 2020 à la PME Survey Copter, filiale d’une cinquantaine de personnes du groupe Airbus basée à Pierrelatte, pour un montant de 19,7 millions d’euros, comprenant l’acquisition des systèmes et des prestations de soutien. Les livraisons s’échelonneront jusqu’en 2023.

La qualification a été prononcée après une campagne d’essais en mer menée sous le pilotage de la DGA, avec la participation de la Marine nationale et des équipes industrielles. Les essais ont permis de mettre à l’épreuve le drone dans diverses situations opérationnelles et de vérifier les performances du système.

Chaque SMDM se compose de deux drones ALIACA de la société Survey Copter, d’environ 16 kg chacun. Propulsés par un moteur électrique, ils ont une autonomie de 3 heures et peuvent évoluer dans un rayon d’action de 50 kilomètres. Leur lancement s’effectue par catapulte et ils sont récupérés à bord automatiquement dans un filet, à l’issue de la mission. Les images et données collectées pendant le vol par les capteurs embarqués peuvent être retransmises en temps réel, de jour comme de nuit.

Ces capacités permettront au SMDM d’investiguer des zones plus lointaines et ainsi d’identifier des bâtiments à des distances supérieures aux portées radar et de caractériser la menace par un flux vidéo en temps réel. Le SMDM offrira ainsi à la Marine nationale une allonge informationnelle, démultipliant l’efficacité des navires qu’il équipera.

Grâce à ces performances, le potentiel d’emploi de ces drones tactiques est large : identification et prise de photos de navires inconnus, repositionnement discret de navires d’intérêt, ou encore recherche de naufragés.

Le SMDM est une plateforme modulaire, conçue pour intégrer progressivement de nouvelles technologies, permettant l’amélioration continue de ses performances.

https://www.defense.gouv.fr/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: