En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Une QDOS 120 de Watson-Marlow dose avec précision les réactifs

Publication: 23 août

Partagez sur
 
Une station de lavage spécialisée dans les citernes de transport de produits chimiques rencontrait un problème de précision de dosage de ses réactifs pour le traitement de ses effluents...
 

A l’occasion d’un projet d’augmentation de sa capacité de nettoyage, elle a consulté Watson-Marlow pour le choix d’une pompe au débit précis pour l’ajustement du dosage des réactifs.

La station de lavage accueille des citernes de transports de produits chimiques d’une grande variété, ce qui implique une forte diversité des effluents à traiter, et par conséquent des débits de réactifs variables. Le matériel en place, une pompe avec un réglage manuel, dont la précision est insuffisante et aléatoire selon les opérateurs, ne lui permet pas de connaitre les débits réels nécessaires pour traiter correctement ces eaux de process.

Le process de dépollution des eaux sales débute par la décantation des effluents, pour les expurger des solides et des huiles. Ensuite, un traitement physico chimique associé à un traitement biologique sont appliqués, afin de garantir un rejet en milieu naturel conforme à la réglementation. La station dispose d’une autorisation quotidienne de rejet de 225 m3.

A l’occasion de la création d’un système de pompage redondant afin d’augmenter sa capacité de traitement, la station de lavage a consulté Watson-Marlow pour le choix d’une pompe péristaltique de dosage de précision pour les fluides chimiques.

Un intégrateur avait déjà installé une pompe Watson-Marlow pour une modification sur des traitements biologiques. Leur facilité de programmation et surtout de maintenance a rapidement convaincu le client.

Pour le pompage des réactifs, Watson-Marlow a mis à disposition une pompe QDOS 120 pour celui de la soude et une pompe 630UN pour celui de l’eau alumineuse et du floculant. Un ingénieur commercial a étroitement suivi les réglages de l’installation.

Précision du dosage des traitements des effluents

La précision accrue des pompes QDOS a permis durant un mois de constater les débits réels nécessaires des réactifs. Avec ces informations, Watson Marlow a pu proposer une solution adaptée sans surdimensionner le matériel, ce qui a réduit le coût d’investissement.

Grâce à la précision, à l’affichage des pompes DQOS et à leur temps de réponse rapide, la dose de réactifs la mieux adaptée à chaque traitement a pu être définie. La difficulté résidait dans la diversité des effluents à dépolluer, dont certain nécessitaient une grande quantité de réactifs, ce qui engendrait des surdosages. Là où auparavant cette variété des traitements demandait un savoir-faire instinctif des opérateurs, avec la pompe QDOS un protocole de réglage a pu être instauré.

Les opérateurs ont ainsi gagné en précision et en temps. Ils ont également pu tester le fonctionnement de la pompe.

Des économies de réactifs

Grace à la maîtrise qu’apportent les pompes Watson-Marlow, le client a diminué le surdosage et réduit sa consommation de réactifs durant le mois de test. Il estime avoir gagné 10% d’eau alumineuse et le même pourcentage de soude.

En outre, il a produit moins de déchets, telles les boues, pour une même qualité d’eau. Ce qui réduit également le coût de destruction et de manutention des rejets.

Enfin, le changement des tubes en quelques minutes et sans compétences particulières a facilité l’organisation de la maintenance.

La QDOS équipe une nouvelle installation redondante, et face aux résultats probants, le client a décidé de remplacer également les anciennes pompes du système initial.

https://www.wmfts.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: