En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

L’Écosse lance son projet de navette autonome avec Navya sur le Campus d’Inverness

Publication: 18 août

Partagez sur
 
NAVYA, un leader des systèmes de mobilité autonome, annonce un nouveau partenariat avec le Campus d’Inverness pour déployer un premier projet pilote de navette autonome en Écosse...
 

Le campus d’Inverness accueille ainsi le premier projet pilote de service de transport de passagers par véhicule autonome en Écosse. Le véhicule autonome Navya est arrivé dans les Highlands et les essais en cours se poursuivront jusqu’en mars 2023.

HITRANS, le partenariat régional de transport pour les Highlands et les îles, est le promoteur du projet. Il s’est engagé à encourager les déplacements multimodaux et à réduire l’utilisation de la voiture particulière.

HITRANS a obtenu un financement européen, par le biais du projet Planning for Autonomous Vehicles (PAV), financé par le programme Interreg de la région de la mer du Nord, et travaille avec un certain nombre de partenaires pour mener à bien le projet. Il s’agit notamment de Stagecoach, qui exploitera le service, de NAVYA, qui a conçu, fabriqué et déployé le véhicule autonome, du Highland Council ainsi que du Campus d’Inverness.

Le service de transport autonome de passagers propose un itinéraire de 3 kilomètres reliant le campus d’Inverness au parc commercial et d’affaires d’Inverness, incluant une traversée de la voie ferrée facilitée par le pont de transport durable récemment mis en place. Le couloir est réservé aux transports publics, à la marche et au vélo, les piétons et les cyclistes étant séparés des véhicules routiers sur la majeure partie du trajet.

La navette autonome offre jusqu’à 15 places assises (11 assises et 4 debout) et sera utilisée principalement par les étudiants et les personnes travaillant sur le site du campus d’Inverness afin d’accéder au parc commercial et d’affaires voisin tout au long de la journée.

Les partenaires souhaitent que les services soient utilisés le plus possible tout au long de l’essai et chercheront à travailler avec les écoles pour soutenir les visites scolaires afin de permettre aux jeunes de profiter de ce nouveau service. Les écoles intéressées peuvent ainsi contacter : info@hitrans.org.uk. La navette autonome circulera de 10 heures à 16 heures et sera gratuite pendant une période de lancement spéciale jusqu’au 1er octobre.

Cet essai est complémentaire au projet déjà mené à Hanovre, en Allemagne, avec le test d’une navette de bus autonome entre un arrêt de tram et un nouveau campus universitaire.

Un suivi sera effectué tout au long de l’expérimentation sur divers aspects technologiques ainsi que sur les impacts sociaux, avec l’objectif de tester non seulement la viabilité d’un itinéraire exploité par un véhicule autonome, mais aussi la technologie requise pour utiliser les navettes en combinaison avec d’autres modes de transport afin de mieux comprendre les perceptions des utilisateurs. Des axes de travail spécifiques ont donc été développés pour mieux évaluer les impacts socio-économiques à long terme des véhicules autonomes, avec des recherches qui seront validées par les résultats des projets pilotes.

La ministre écossaise des transports, Jenny Gilruth, a déclaré : « Nous voulons que l’Écosse soit à l’avant-garde de l’industrie de la mobilité connectée et des véhicules autonomes et ce projet pilote est un développement passionnant. Ce type d’innovation montre que l’Écosse est très ouverte aux affaires lorsqu’il s’agit de tester cette technologie. Je souhaite à Inverness Campus, à HITRANS et aux partenaires du projet tout le succès possible pour ce projet pilote. »

Le conseiller Ken Gowans, président du comité de l’économie et des infrastructures du conseil des Highlands, a déclaré : « Le campus d’Inverness est un endroit idéal pour tester un mode de transport aussi avancé sur le plan technologique. J’ai trouvé le trajet très sûr et agréable et les autres passagers ont été impressionnés aussi. La navette se déplace à environ deux fois la vitesse de la marche et sera idéale pour les trajets localisés et bien plus encore au fur et à mesure que la technologie se développera. »

Jayne Golding, responsable des projets et de la politique, HITRANS, a déclaré : « La sécurité est primordiale pour le projet et toute la réglementation britannique relative aux véhicules autonomes sera respectée. Bien que le véhicule puisse être capable de se conduire sans être contrôlé par un individu, un opérateur sera toujours présent dans le véhicule. La tâche de conduite sera déléguée au véhicule, mais l’opérateur sera prêt à prendre le contrôle chaque fois qu’il le faudra. »

Donald Hall, responsable des déplacements et des transports sur le campus d’Inverness, qui a été nommé l’année dernière par le promoteur du campus, Highlands and Islands Enterprise (HIE), afin d’élargir la gamme d’initiatives de déplacements actifs et écologiques au départ et à destination du campus d’Inverness. Il a déclaré : « Nous sommes impatients d’accueillir cet essai innovant sur le campus d’Inverness, où une série d’autres initiatives de transport durable sont déjà en cours. Le campus est un endroit idéal pour cet essai, avec un environnement multi-usage de haute qualité qui est apprécié par les entreprises, les organismes de recherche, les étudiants et les résidents locaux. »

David Beaton, directeur général de Stagecoach Highlands, a déclaré : « En tant qu’entreprise dont l’innovation est fermement ancrée dans notre cœur, nous sommes très enthousiastes à l’idée de participer au pilote de la technologie autonome à Inverness. La technologie des véhicules autonomes peut apporter des avantages majeurs, car il est prouvé qu’elle peut améliorer la sécurité, permettre des économies de carburant et d’efficacité grâce à un freinage et une accélération plus optimisés, ainsi qu’une meilleure expérience globale pour le client. Grâce au projet pilote du campus d’Inverness et à l’essai majeur que nous menons dans l’est de l’Écosse, où les bus autonomes grandeur nature du pays circuleront sur le Forth Road Bridge, nous en apprenons beaucoup sur cette nouvelle technologie et sur la manière dont elle pourrait être utilisée au profit des communautés que nous servons. »

Sophie Desormière, Présidente du Directoire de Navya, conclut : « Navya est fière de contribuer au déploiement du premier projet pilote de navette autonome en Écosse pour le service de passagers. Je tiens à remercier l’ensemble des partenaires associés à ce projet qui place l’innovation au cœur des territoires pour les rendre toujours plus attractifs et accessibles. Apporter des solutions de transport autonome partagé et zéro émission pour favoriser les déplacements multimodaux en réduisant le besoin de véhicule personnel est un enjeu clé pour les activités économiques et touristiques des villes ainsi que pour assurer leur transition énergétique et écologique. Les navettes NAVYA, en constante évolution grâce à notre forte empreinte mondiale de plus de 200 véhicules partout dans le monde, permettent de faciliter la mobilité pour tous, à travers des services concrets, flexibles et entièrement sécurisés pour les usagers. »

https://navya.tech/

https://www.aecom.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: