En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Poly met en lumière les 4 piliers de la stratégie de retour au bureau (RTO)

Publication: 18 août

Partagez sur
 
Poly publie aujourd’hui un nouveau rapport intitulé A Reset for Return to the Office ? en partenariat avec la plateforme de recherche sur le lieu de travail WORKTECH Academy...
 

Cette étude s’appuie sur des recherches récentes sur les raisons pour lesquelles tant d’entreprises dans le monde ont du mal à faire revenir leurs employés au bureau, et sur ce qui peut être fait pour créer un retour au travail plus fluide tout en continuant à travailler dans des modèles hybrides.

Plusieurs éléments clés permettent de créer un modèle de travail hybride efficace. L’un des points centraux du chemin vers le travail hybride est la mise en place d’une stratégie de retour au bureau (RTO). Ce rapport préconise une réinitialisation du RTO dans le cadre de l’élaboration d’une feuille de route claire pour le travail hybride.

Les domaines clés que Poly et l’Académie WORKTECH explorent sont les suivants :

- Une réticence au retour : des recherches menées aux États-Unis et en Europe suggèrent que plus l’entreprise est grande, plus le retour au bureau est lent. En Europe, 64 % des travailleurs ne sont pas disposés à retourner au bureau pour diverses raisons.

- La collaboration interfonctionnelle entre différentes équipes : le travail hybride exige des entreprises qu’elles brisent les codes classiques en matière d’informatique, de RH et d’installations afin qu’elles puissent partager la création d’expériences de travail meilleures, plus saines et plus productives.

- La transformation numérique : moins de trois employeurs sur dix ont créé de nouveaux espaces de collaboration dotés d’équipements de vidéoconférence ou réaménagé les espaces de salles de réunion existants pour le travail hybride.

- La création d’une culture : pour faire évoluer le RTO, les entreprises peuvent explorer comment mieux « entretenir leur propre culture » et la communiquer efficacement dans l’environnement du bureau. Elles peuvent en apprendre davantage sur leur propre personnel et chercher à mieux adapter les rôles professionnels aux différentes options du modèle hybride.

Poly collabore avec l’équipe de recherche de la WORKTECH Academy dans le cadre d’un programme continu visant à créer une nouvelle réflexion, à définir les principaux défis et à explorer les opportunités émergentes autour du travail hybride. Jeremy Myerson, directeur de WORKTECH Academy, déclare : « La véritable flexibilité dans le monde du travail provient d’un mélange de modes de travail. Le RTO est un élément essentiel de ce mélange. Si les entreprises veulent mettre en œuvre correctement un modèle de travail hybride, elles doivent aller plus vite et plus loin en ramenant au moins une partie de leurs employés au bureau de temps en temps. »

« Le retour au bureau manque d’un attrait convaincant, et les délicates attentions à court terme comme le café et les viennoiseries ont fait leur temps. Les travailleurs hybrides ont besoin d’une bonne raison de revenir ». Commente Paul Clark, vice-président senior, EMEA chez Poly. « Plus que jamais, les employés se demandent ’Pourquoi dois-je venir ?’ Les organisations doivent se concentrer sur la protection de la culture d’entreprise. Néanmoins, ils doivent également fournir au personnel une raison impérieuse de retourner au bureau qui en vaut la peine, tout en mettant en œuvre la technologie nécessaire afin de permettre aux employés de travailler de n’importe où. » Conclut Paul Clark, vice-président senior, EMEA chez Poly.

https://www.poly.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: