En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Genomic Vision enregistre son document de base dans le cadre de son projet d’introduction en bourse

Publication: Mars 2014

Partagez sur
 
L’enregistrement du document de base constitue la première étape du projet d’introduction en bourse de Genomic Vision...
 

Genomic Vision, société de biotechnologies spécialisée dans le développement de tests de diagnostic de maladies génétiques et de cancers, reposant sur le procédé du peignage moléculaire de l’ADN, annonce aujourd’hui l’enregistrement par l’Autorité des marchés financiers (AMF) de son document de base sous le numéro I. 14-005 en date du 3 mars 2014, dans le cadre de son projet d’introduction en bourse sur le marché réglementé d’Euronext à Paris.

L’enregistrement du document de base constitue la première étape du projet d’introduction en bourse de Genomic Vision qui devrait intervenir prochainement, sous réserve des conditions de marché et de l’autorisation des autorités de marché, notamment de la délivrance par l’AMF d’un visa sur le prospectus relatif à l’opération.

Genomic Vision : une société française disposant d’une technologie unique au monde capable de détecter les grands réarrangements dans le génome
- Le peignage moléculaire : une technologie permettant une vision panoramique de grandes régions du génome
- Un marché de tests oncogénétiques de plusieurs milliards et en forte croissance
- Un portefeuille de tests en stade de développement avancé, dont un test déjà commercialisé
- Une alliance stratégique avec Quest Diagnostics, le leader américain du diagnostic en laboratoire

Le peignage moléculaire : une technologie permettant une vision panoramique de grandes régions du génome

La technologie du peignage moléculaire de l’ADN mise en oeuvre par Genomic Vision améliore considérablement la détection des variations structurales à l’origine de nombreuses maladies génétiques et des cancers héréditaires. Cette technologie unique étire les fibres d’ADN sur des lamelles de verre, comme « peignées », et permet d’identifier des anomalies en localisant des gènes ou séquences spécifiques dans le génome du patient par un marquage avec des balises génétiques.

Cette exploration de grandes régions du génome à haute résolution en une simple analyse permet une visualisation directe des anomalies génétiques non détectables par d’autres technologies.

Un marché de tests oncogénétiques de plusieurs milliards et en forte croissance

Genomic Vision cible plusieurs indications, dont le cancer du sein, le plus répandu chez les femmes avec environ 1 million de nouveaux cas chaque année dans le monde. De 5 à 10% des cancers du sein sont héréditaires et une femme porteuse de mutations sur les gènes de prédisposition a un risque très élevé de développer la maladie qu’elle peut faire décroitre fortement grâce à une détection précoce, suivie des mesures préventives [1]. En France, le nombre de consultations en oncogénétique a triplé entre 2003, l’année de la mise en place du premier plan cancer, et 2011. Aux Etats-Unis, le marché des tests génétiques était estimé à 5,9 milliards de dollars2 en 2011 et devrait représenter entre 15 et 25 milliards de dollars à horizon 2021 (soit une croissance annuelle moyenne entre 10 et 15%), dont 2 milliards de dollars à terme pour le seul cancer du sein [2].

Un portefeuille de tests en stade de développement avancé, dont un test déjà commercialisé

Genomic Vision a démontré l’efficacité du « peignage moléculaire » dans la détection de la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSHD), la deuxième myopathie la plus fréquente. Le test visant cette maladie neuromusculaire génétique rare, et très délicate à déceler, est commercialisé depuis 2013 en France aux Etat-Unis, grâce à son partenaire stratégique Quest Diagnostics. Quatre autres tests sont développés par Genomic Vision, notamment les tests ciblant le cancer du sein et du colon dont la commercialisation devrait débuter dans le courant de l’année 2015.

Une alliance stratégique avec Quest Diagnostics, le leader américain du diagnostic en laboratoire

Genomic Vision a conclu un contrat de licence et de collaboration avec Quest Diagnostics, le leader du marché du diagnostic en laboratoire aux Etats-Unis, afin de co-financer le développement de ses tests et en assurer la commercialisation sur le plus vaste marché du diagnostic au monde. Quatre tests de Genomic Vision ont été sélectionnés par Quest en vue de leur commercialisation par son réseau de 2 100 laboratoires. Quest Diagnostics est actionnaire de Genomic Vision à hauteur de 21,32%, traduisant ainsi son intérêt stratégique pour cette technologie inédite.

http://www.genomicvision.com/

Notes

[1] Source : Myriad Genetics

[2] Source : Market Trends in Genetic Testing, Booz Allen Hamilton

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique