En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

En 2022, le rôle stratégique de l’architecte d’entreprise se confirme

Par Enterprise Strategy Group pour le compte de MEGA International auprès des architectes d’entreprise

Publication: 4 juillet

Partagez sur
 
La majorité des organisations considèrent encore l’architecture d’entreprise avant tout comme un support technologique au lieu d’y voir l’épine dorsale indispensable au développement business. De leur côté, les architectes d’entreprise demeurent optimistes quant à l’évolution de leur métier et sa pertinence dans les organisations...
 

MEGA International, éditeur de logiciel français reconnu leader dans le domaine de l’architecture d’entreprise (AE), présente les résultats de l’étude internationale conduite par l’institut Enterprise Strategy Group sur les tendances de l’architecture d’entreprise en 2022.

Menée auprès de 300 professionnels de l’architecture d’entreprise en Europe et aux Etats-Unis, cette étude nous renseigne sur :

- Les défis rencontrés par les organisations en matière d’architecture d’entreprise

- L’impact de l’architecture d’entreprise sur le business

- Les priorités actuelles et à venir des organisations et les moyens qu’elles comptent mettre en œuvre afin d’atteindre leurs objectifs

Une vision sur la valeur ajoutée de l’architecture d’entreprise qui évolue

44% des entreprises ont une vision de l’architecture d’entreprise centrée sur l’informatique contre 26% centrée sur le business. Seuls 18% des architectes interrogés affirment qu’ils sont systématiquement consultés dans le cadre de projets de développement de l’entreprise. Il est cependant souligné que les collaborations internes avec les architectes d’entreprises concernent majoritairement les département sécurité, R&D et développement d’applications, domaines dans lesquels la valeur ajoutée de l’architecture d’entreprise n’est plus à prouver.

Le département sécurité reconnait notamment à 77% la haute valeur ajoutée de l’AE associée à la Gestion des Risques et de la Conformité (GRC). De même que les organisations qui considèrent avant tout l’architecture d’entreprise comme un soutien technologique, reconnaissent à 46% sa valeur indéniable dans la gouvernance des données (récolte, utilisation, modification, hiérarchisation, sécurisation et confidentialité) ainsi que pour son efficacité dans la gestion des coûts IT.

Les défis majeurs rencontrés par les architectes d’entreprise

80% des architectes d’entreprises interrogés déclarent que leur entreprise souffre encore de trop de process manuels et 79% d’entre eux estiment qu’ils ont beaucoup de difficultés à collaborer avec l’ensemble de leur organisation. Quand l’architecture d’entreprise a pour principale vocation de soutenir les métiers de l’entreprise et leur transformation, elle se heurte aux difficultés liées à la collaboration avec les métiers et à des objectifs en contradiction avec les priorités IT.

En conséquence, pour une très large majorité des répondants, les projets sont plus longs à mettre en place (95%) et supportent des coûts plus élevés (97%) que prévu. Et pourtant, malgré des projets jugés difficiles, longs et coûteux, on constate, finalement, une satisfaction des architectes. De plus, 7 personnes interrogées sur 10 estiment que leurs équipes d’AE apportent de la valeur ajoutée dans les domaines clés qu’elles ont identifiés.

Architecture d’Entreprise : des investissements en augmentation

Sur les 2 dernières années, 99% des professionnels interrogés affirment avoir réalisé des investissements dans des outils et plateformes d’architecture d’entreprise.

70% des organisations déclarent que leurs investissements en architecture d’entreprise ont augmenté (15,7% en moyenne) et 97% d’entre-elles prévoient plusieurs investissements significatifs dans les deux prochaines années.

Les principales motivations de ces investissements sont la fluidification de l’information, l’amélioration des processus métiers et des architectures cloud. L’automatisation et le renfort de l’intelligence artificielle sont les deux arguments majeurs mis en avant par les répondants pour l’obtention des financements. Ils pourront notamment compter sur des alliés majeurs pour convaincre leur direction : les CTOs et les CIOs.

En conclusion, il y a lieu de rester optimiste : la valeur du métier d’architecte d’entreprise est jugée positive au sein des organisations avec 58% des architectes qui se sentent reconnus en interne. Un métier qui, pour 6 architectes sur 10, leur offre à la fois montée en compétences et perspectives d’évolution.

Et notamment dans le rôle stratégique qui est désormais le leur pour soutenir le business d’une économie de plus en plus digitalisée : l’architecture d’entreprise est aujourd’hui plus que jamais le lien essentiel entre l’IT et le business, et le garant d’une transformation digitale au service du fonctionnement et du développement des organisations.

https://www.mega.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: