En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

ZF mise sur l’acier vert pour réduire son empreinte carbone

Publication: 21 juin

Partagez sur
 
Conclusion d’un accord d’approvisionnement à long terme avec la start-up suédoise H2 Green Steel. 250 000 tonnes d’acier par an à partir de 2025, ce qui représente dix pour cent des besoins actuels de ZF en acier...
 

ZF travaille à plein régime pour réduire davantage son empreinte carbone. L’un des principaux moyens d’y parvenir consiste à acheter des matériaux produits de manière durable, comme l’acier. Le groupe technologique vient de conclure un accord d’approvisionnement à long terme avec la start-up suédoise H2 Green Steel. À partir de 2025 et jusqu’en 2032, l’entreprise scandinave augmentera sa production pour fournir à ZF 250 000 tonnes d’acier par an à partir de son usine située dans le nord de la Suède. Ce chiffre représente dix pour cent des besoins actuels en acier de ZF et permettra d’économiser environ 475 000 tonnes de CO2 par an.

ZF traite directement et indirectement quelque 2,5 millions de tonnes d’acier par an dans le monde entier. La société a conclu un accord avec H2 Green Steel en vue d’atteindre ses objectifs de réduction des émissions de CO2. La start-up suédoise a été lancée en 2021 avec pour objectif d’accélérer la décarbonisation des industries lourdes, à commencer par la sidérurgie, grâce à de nouveaux procédés et technologies de production ainsi qu’à l’utilisation d’hydrogène vert.

L’acier sera produit selon un processus entièrement intégré, misant sur une numérisation de bout en bout, sur l’électricité issue de sources d’énergie renouvelables et sur l’hydrogène vert au lieu du charbon. Dans la fabrication traditionnelle de l’acier, la réduction du minerai de fer s’effectue en le chauffant avec du charbon, ce qui entraîne une réaction chimique qui sépare l’oxygène du fer en formant et émettant du CO2. Lors du processus de production de H2 Green Steel, l’hydrogène vert réagit avec le minerai de fer de la même manière que le carbone, ce qui donne lieu à l’extraction d’oxygène. Cependant, au lieu de produire du CO2, le principal dérivé est l’eau.

À partir de 2025, H2 Green Steel augmentera sa production pour fournir à ZF 250 000 tonnes d’acier par an à partir de son usine située dans le nord de la Suède. Ce chiffre représente dix pour cent des besoins actuels en acier de ZF et permettra d’économiser environ 475 000 tonnes CO2 par an. L’accord d’approvisionnement s’étend jusqu’en 2032.

« Avec l’introduction de processus de production à faible émission de CO2 et de produits durables, l’industrie sidérurgique est en pleine mutation. Les entreprises innovantes avec de nouveaux concepts sont recherchées. Nous soutenons cette transformation par le biais de notre partenariat d’approvisionnement à long terme avec H2 Green Steel », déclare Daniele Pontarollo, responsable de la gestion des matériaux pour l’ensemble du groupe ZF. ZF est également en relation avec d’autres grands fournisseurs d’acier afin d’explorer les possibilités d’approvisionnement en acier vert.

« Nous sommes convaincus qu’en travaillant étroitement avec des fournisseurs durables, nous pouvons réduire de manière significative et durable les émissions en amont. La coopération avec H2 Green Steel en est un excellent exemple », déclare Michael Karrer, responsable de la durabilité, de la gestion environnementale et de la sécurité au travail au sein du groupe ZF.

https://www.zf.com/

Suivez Industrie Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'Industrie Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: